Le festival Manito Ahbee a une fois de plus tenu toutes ses promesses en accueillant plus de 1 200 danseurs et chanteurs traditionnels pour offrir un spectacle haut en couleurs. Une participation record depuis la création de l’évènement, en 2006. La compétition internationale de Pow-wow a ainsi été un évènement marquant de ce festival, lors duquel les habits traditionnels, portés avec fierté par petits et grands, ont fait briller de mille feux le centre MTS. C’est donc toute la culture autochtone qui était à la fête du 2 au 6 novembre dernier, en rassemblant une multitude de nations autochtones d’Amérique du Nord.

Lire l’article dans La Liberté du 9 novembre 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici