La Liberté | Sport
Cédric Talbot, fier de ses médailles (photo : Gracieuseté Anny Talbot).

À l’âge de huit ans, Cédric Talbot fait déjà partie des meilleurs de son âge en taekwondo. Le jeune francophone de Saint-Léon est en effet revenu d’un tournoi national en Saskatchewan avec une médaille d’argent et une de bronze, à la fin d’octobre 2011.

William SINEUX | presse3@la-liberte.mb.ca

Cédric Talbot n’a que huit ans mais ce n’est pas pour autant que ses ambitions ne sont pas grandes. En s’entraînant quatre fois par semaine depuis la maternelle, il fait tout ce qu’il faut pour concrétiser son rêve de devenir un grand champion de taekwondo.

Et cela a porté ses fruits à la fin du mois d’octobre 2011, puisque le jeune francophone de Saint-Léon est revenu du tournoi national de taekwondo à Yokton, en Saskatchewan, avec une médaille de bronze et une médaille d’argent en combat.

« Au début, mes parents m’avaient inscrit au taekwondo pour que j’aie un passe- temps, mais c’est vite devenu une vraie passion, explique le jeune champion. Je suis très content d’avoir gagné ces médailles et j’espère en gagner beaucoup d’autres. En tout cas j’ai à cœur de travailler pour cela. »

Pour l’instant, Cédric Talbot est ceinture bleue, mais il devrait obtenir sa ceinture noire dès 2012, une étape remarquable à son jeune âge.

De plus, Cédric Talbot ambitionne d’intégrer l’Équipe du Manitoba de taekwondo. Selon lui, les qualités requises pour être performant dans cette discipline sont « la persévérance, la patience et la concentration. Il faut être fort mentalement et bien contrôler ses gestes. Le taekwondo n’est pas une démonstration de force. Il faut se concentrer sur soi. Je travaille donc tout cela pour devenir un champion », conclut-il.

 

PARTAGER
Article précédentArt expérimental
Article suivantElle a mangé du lion!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici