La Ville de Winnipeg pourrait changer son processus d’attribution de permis de construire pour réduire les temps d’attente des constructeurs tout en maintenant la qualité du travail accompli.

Garry Solkoski.
Garry Solkoski.

 

Le Comité d’orientation permanent des biens et de l’aménagement de la Ville de Winnipeg a adopté le 6 mars dernier une nouvelle stratégie d’attribution des permis de construire ainsi que de procédures de contrôle des travaux. L’objectif de cette stratégie est de réduire les temps d’attente actuels.

« Cette proposition émane de l’Hôtel de Ville directement, précise l’administrateur du Logement et des Bâtiments existants à la Ville de Winnipeg, Garry Solkoski. On voulait revoir notre processus d’attribution de permis de construire et d’inspec­tion des travaux car les temps d’attente étaient plus élevés que ce qu’on souhaitait.

« La nouvelle stratégie propose donc, poursuit-il, de compter davantage sur les ingénieurs professionnels reconnus par leurs corps de métier et par la Province du Manitoba. Pour des projets menés par des professionnels, ces ingénieurs dont le niveau de qualification est reconnu pourront eux-mêmes mener les inspections des travaux, en suivant des exigences très strictes de qualité et de sécurité. »

Il souligne par ailleurs que ceci serait une première au Canada. « Il existe des systèmes similaires aux États-Unis, mais pas au Canada », indique Garry Sokolski.

Consultée lors de la formu­lation de cette nouvelle stratégie municipale d’attribution des permis de construire et d’inspec­tion des travaux, l’industrie de la construc­tion appuie les changements proposés.

« C’est une nouvelle absolument positive, assure le président de la Manitoba Home Builders Association (MHBA), Mike Moore. Jusqu’à présent, les temps d’attente pour obtenir des permis de construire étaient notre plus grand problème avec la Ville. Avec ce nouveau procédé, ça va nous éviter de devoir renvoyer chez eux des employés parce qu’on attend un permis. »

L’attente moyenne pour un permis de construire, pour des constructeurs professionnels, était de 20 à 30 jours selon la MHBA. Avec la nouvelle procédure, ce chiffre pourrait être réduit à moins de dix jours selon le type de projet.

Même si ces changements ne s’appliquent pas aux particuliers, ils auront toutefois aussi un impact positif sur les permis de construire qu’ils demanderont, indirec­tement. « Les propriétaires qui demanderont des permis de construire pour effectuer des travaux les obtiendront plus vite car nous passerons moins de temps sur les autres permis de construire », explique Garry Solkoski.

La nouvelle stratégie devrait être adoptée par le conseil municipal en juin prochain. « On espère que tout sera en effet opérationnel en juin, à temps pour la grosse saison de construction », confie Mike Moore.

« Winnipeg connaît un boom de la construction donc c’était important de faire quelque chose pour mieux répondre à la demande, conclut Garry Solkoski. Ce changement d’approche est un grand pas en avant. »

 

Camille SÉGUY | Journaliste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici