Pour la deuxième année consécutive, le CNFS a offert des bourses nationales d’excellence à 11 étudiants. Au Manitoba, c’est Mélanie Comte qui a reçu les honneurs.

La Liberté - Éducation santé en français
Mélanie Comte est la récipiendaire franco-manitobaine de la bourse nationale d’excellence du CNFS. (Photo : Gracieuseté Rose-Marie Beaulieu)

Depuis 2011, le Consortium national de santé en français (CNFS) distribue des bourses de 1 000 $ à l’étudiant dans le domaine de la santé le plus méritant de chacune de ses institutions de formation, au nombre de 11.

Le CNFS – volet Université de Saint-Boniface (USB) a choisi de remettre sa bourse nationale d’excellence à l’étudiante franco-manitobaine qui vient de terminer sa première année en Sciences infirmières, Mélanie Comte.

« Les bourses sont attribuées à des étudiants de première ou deuxième année dans un programme du CNFS, explique la coordonnatrice du CNFS – volet USB, Jacqueline Fortier. On recherchait quelqu’un d’impliqué dans les carrières en santé, mais aussi dans sa communauté et dans son école. Mélanie Comte a répondu à ces critères. »

En effet, à 19 ans, l’étudiante en Sciences infirmières originaire de Notre-Dame-de-Lourdes n’est pas étrangère au milieu de la santé.

« De 14 ans à 16 ans, j’étais bénévole au Foyer Notre-Dame dans mon village après l’école et lors de mes temps libres, raconte Mélanie Comte. Je passais du temps avec les résidents et j’aidais pour les activités. » Le Foyer Notre-Dame est une résidence de soins de longue durée pour les aînés.

« C’est d’ailleurs cette expérience qui m’a fait savoir que je voulais être infirmière, révèle-t-elle. Et depuis, en attendant d’être diplômée, je suis une aide en soins de santé au Foyer car j’ai obtenu mon certificat d’Aide en soins de santé. Je travaille aussi à l’Hôpital Notre-Dame quand ils ont besoin de moi. »

« Son emploi actuel dans le domaine de la santé, son certificat en Aide en soins de santé, ainsi que son bon niveau académique en Sciences infirmières nous montrent que Mélanie Comte est une personne vraiment engagée dans la voie professionnelle de la santé, analyse Jacqueline Fortier. Elle semble vraiment vouloir se développer dans ce domaine, c’est pourquoi on l’a choisie pour recevoir la bourse nationale. »

Quant à son engagement scolaire, la récipiendaire rapporte notamment qu’elle a été présidente du Comité de graduation, mais aussi secrétaire du Conseil étudiant de son Collège régional Notre-Dame.

« Mélanie Comte s’est beaucoup impliquée dans son école pendant son secondaire, affirme Jacqueline Fortier. Elle était très dynamique et très positive à l’égard de sa communauté scolaire. Son ancien directeur d’école nous a fait ses éloges. »

La jeune franco-manitobaine de Notre-Dame-de-Lourdes a reçu sa bourse, avec un certificat de reconnaissance personnalisé de Santé Canada, lors de l’assemblée générale annuelle du CNFS le 25 mai dernier à Moncton au Nouveau-Brunswick.

Son chèque en poche, elle souhaite maintenant « finir mon diplôme en Sciences infirmières puis me spécialiser, mais je ne suis pas encore sûre en quoi. Je vais essayer de multiplier les expériences professionnelles à plusieurs endroits pour mieux savoir ce que j’aime. Je voudrais notamment travailler en ville pour quelques années, pour avoir l’expérience de l’urgence, même si je prévois retourner faire carrière dans mon village.

« Je veux travailler en santé car j’aime aider les autres et travailler avec eux, conclut Mélanie Comte. La santé est un très bon domaine pour faire ça, et la bourse du CNFS va m’aider à y arriver. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici