La 43e édition de Folklorama, qui se clôturera le 18 août prochain après deux semaines de festivités, a accueilli 43 pavillons dont un nouveau, celui du Mardi gras indigène en place du 12 au 18 août. Ayant pour objectif d’éduquer le public à la grande diversité culturelle au sein des Autochtones, dont plusieurs sont descendants d’unions afro-autochtones, le nouveau pavillon fait un parallèle entre les danses autochtones au Manitoba et celles du Mardi gras en Louisiane. Quelque 90 personnes ont assisté au tout premier spectacle du nouveau pavillon, le 12 août, assuré pour la partie autochtone par l’Aboriginal School of Dance de Winnipeg, et pour la partie louisianaise par quatre danseurs venus de Louisiane pour Folklorama.

En photo-reportage dans La Liberté du 15 août.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici