Les Goldeyes de Winnipeg ont remporté six matchs consécutifs afin de mettre la main sur un premier championnat de l’Association américaine de baseball depuis 1994.

 

LA LIBERTÉ
Le joueur le plus utile des séries de championnat de l’Association américaine de baseball, Amos Ramon, était de passage dans le vestiaire des Goldeyes de Winnipeg une dernière fois cette saison.

Les Goldeyes de Winnipeg ont remporté le championnat de l’Association américaine de baseball en battant les Wingnuts de Wichita. Une première pour l’équipe winnipégoise depuis 1994.

« Nous avons eu un bon début de saison, spécialement dans les 25 premiers matchs, ce qui nous a aidé à atteindre les séries d’après-saison, explique le joueur de 3e but des Goldeyes de Winnipeg, Amos Ramon. Mais il y a eu des joueurs blessés. De mon côté, j’ai subi une séparation de l’épaule. Les blessures nous ont ralenti au milieu de la saison.

« Nous avons finalement fait les séries et c’est ce qui comptait, c’était une nouvelle saison qui commençait à ce moment », ajoute-t-il.

Les joueurs des Goldeyes ont su élever leur jeu durant les séries de championnat, notamment Amos Ramon, qui a reçu le titre de joueur le plus utile du championnat de l’Association américaine de baseball 2012. Il a maintenu une excellente moyenne au bâton de ,476, mais les joueurs ont aussi pu compter sur l’équipe pour apporter des changements.

« Au baseball, ce qui compte, ce n’est pas de rendre les joueurs meilleurs, mais de gagner, mentionne Amos Ramon. L’équipe a procédé à des changements positifs, comme l’arrivée de Dan Barbero. Nous ne le connaissions pas, mais nous avons vu qu’il voulait gagner et il nous a aidés à atteindre les séries. »

Séries

N’étant pas les favoris, les Goldeyes ont pu entreprendre les séries de championnat avec le statut de négligé.

« Tout ce qui avait été fait durant la saison régulière ne comptait plus, note le joueur originaire du Texas. Nous étions les underdogs, peu de gens nous donnait une chance de gagner, nous n’avions pas de pression.

« Mais tous les joueurs ont joué un rôle important, poursuit-il. Nous avons bien joué en défense et produit en attaque, ce qui a enlevé de la pression sur nos lanceurs, qui ont vraiment bien performé. C’est pour ça que nous avons gagné six parties d’affilée. »

Les Goldeyes ont aussi pu compter sur l’apport de leurs partisans.

« Nous sommes heureux d’avoir gagné ce championnat pour les fans, un premier en 18 ans, indique Amos Ramon. Nous avons les meilleurs fans, ils nous supportent, nous le sentons à chaque lancer au Parc Shaw. »

Amos Ramon en était à sa deuxième saison avec Winnipeg et il sera de retour en 2013 avec l’équipe pour défendre leur titre de champions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici