Plutôt que de procéder aux préparatifs de Noël chacun de leur côté, Le Centre culturel franco-manitobain, le Musée de Saint-Boniface et la section tourisme de l’Université de Saint-Boniface ont réuni leurs efforts au profit d’un grand projet commun.

 

LA LIBERTÉ (PRESSE-CANADA)

CIndy Desrochers et Carmène Fiola, responsables des festivités de Noël organisées par le Musée de Saint-Boniface.

 

Ne dit-on pas que l’union fait la force? Les organis­mes francophones de Saint-Boniface n’en doutent pas. Ils en sont d’autant plus convaincus lorsqu’il s’agit de préparer les fêtes de Noël.

C’est pourquoi, cette année, le Musée de Saint-Boniface (MSBM), aidé des étudiants de l’École technique et profes­sionnelle (ETP) de l’Université de Saint-Boniface (USB), et le Centre culturel franco-manitobain (CCFM) ont choisi de collaborer en vue de proposer à la communauté francophone un programme de Noël varié. (1)

«  Tout a commencé lorsque Roselle Turenne, responsable du département de gestion du tourisme à l’USB, est venue nous voir avec un projet pour ses étudiants en tourisme, explique la coordonnatrice des services à la clientèle du MSBM, Carmène Fiola. Elle souhaitait que ses étudiants puissent mettre en pratique les compétences acquises durant leur formation. Nous avons alors décidé de les impliquer dans l’organisation d’un évènement spécial : les festivités de Noël. »

Le MSBM, jusqu’à ce jour, n’avait encore jamais mis sur pied un programme de Noël spécifique. « Nous organisions bien, de temps en temps, l’une ou l’autre activité ponctuelle, mais rien d’aussi élaboré que cette année-ci, indique Carmène Fiola. Cette fois, avec l’aide des étudiants, on a imaginé un projet d’envergure. »

Marché de Noël, spectacles, musique et visite du père Noël seront donc au rendez-vous.

Et, afin que les activités de Noël des différents organismes francophones ne se nuisent pas les unes aux autres, des mesures ont été prises. « Le CCFM essaie de concentrer toutes ses activités de Noël en une fin de semaine, indique sa directrice générale, Sylviane Lanthier. On s’est rendu compte que le MSBM avait lui aussi choisi d’organiser ses activités au même moment. Afin que nos programmations respectives ne se chevauchent pas, il nous a semblé intéressant d’adapter nos différents programmes au sein d’un calendrier commun. »

En effet, pour ces organismes, Noël, plus encore que n’importante quel évènement, n’est pas propice à la concurrence, mais s’inscrit dans la coopération. « Nous aimerions que cette collaboration entre organismes francophones autour des activités de Noël se perpétue dans le temps et que de nouveaux partenariats se scellent les prochaines années, soutient Carmène Fiola.

« L’idée est que Noël devienne une fête communautaire, une tradition communautaire à laquelle un maximum de personnes puisse prendre part, ici, à Saint-Boniface », conclut-elle.

(1) Noël à Saint-Boniface, du 30 novembre au 2 décembre et les 15 et 16 décembre. Infos à www.msbm.mb.ca ou www.ccfm.mb.ca.

 

Par Angelika ZAPSZALKA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici