Huit ans après son dernier album avec le groupe Madrigaïa, Marie-Claude McDonald présente Mon coffret à surprises, son premier album de chansons pour enfants.

 

LA LIBERTÉ (PRESSE-CANADA)

Marie-Claude McDonald et ses deux filles, Mélita et Mercédès, jouent à peek-a-boo. Le nouvel album pour enfants de Marie-Claude, Mon coffret à surprises, les y invite en famille.

 
Marie-Claude McDonald, de son nom d’artiste Marie-Claude, a déjà quatre disques à son actif dont deux en solo puis deux avec le groupe Madrigaïa. Mais tout cela, c’était avant 2004-2005.

Le 16 décembre prochain, huit ans plus tard, l’artiste revient enfin et s’attaque à un nouveau public, les enfants. En effet, elle lance son tout premier disque jeunesse, Mon coffret à surprises.
L’album sera présenté lors d’un spectacle commun avec Marie-Josée Clément, alias marijo.

« Je n’avais jamais pensé faire de la musique pour enfants avant, confie Marie-Claude McDonald. En fait, j’ai d’abord été sollicitée pour faire des animations sur le DVD qui accompagnait la trousse pour la petite enfance, Amuse-toi bien!. On m’a demandé de mettre en musique 24 comptines de Janine Tougas.

« Je me suis vraiment amusée à faire ça, et c’est ce qui m’a fait dire que je pourrais reprendre la musique, poursuit-elle. De plus, à l’époque, ma fille aînée, Mélita, avait environ deux ans et elle était très emballée par mes chansons. C’était encourageant! »

 

Extrait d’une chanson en vidéo :

 

Sans la technologie

Outre les encouragements de sa fille, ce qui a poussé Marie-Claude McDonald à se lancer dans l’aventure d’un album de chansons pour les zéro à huit ans environ, c’est l’envie de « faire un cadeau de musique à mes deux filles, Mélita, qui a aujourd’hui six ans, et Mercédès, trois ans, avant qu’elles ne soient trop vieilles et trop cool pour apprécier ma musique », raconte-t-elle.

Quant au contenu de son cadeau, elle s’est pour cela inspirée de la trousse Amuse-toi bien!. « Avec cet album, je veux apprendre ou rappeler aux jeunes qu’il est possible de jouer sans la technologie, explique Marie-Claude McDonald. En chansons, je leur parle de communication et de jeux et activités à faire en famille, pour encourager les interactions humaines qui sont essentielles. »

Marie-Claude McDonald ne s’est d’ailleurs pas restreinte pour développer ses idées, que ce soit dans les mots comme dans la musique.

« Au niveau du concept musical de mon album, je ne voulais pas me limiter pour la seule raison que je chantais pour des enfants, affirme l’auteure-compositrice-interprète. Au contraire, les jeunes enfants devraient être soumis à un univers musical complexe, avec différents styles et rythmes, car ce sont des éponges. Ça devient alors comme une seconde nature chez eux et ils embarquent dans n’importe quel rythme sans problème.

« C’est la même chose avec le vocabulaire, ajoute-t-elle. Si on n’utilise pas de vocabulaire riche avec eux, ils n’apprendront jamais ces mots! J’ai découvert avec mes filles qu’il ne fallait pas se limiter devant des enfants, même quand ils sont jeunes. »

 

Des collaborations

Marie-Claude McDonald a donc écrit environ la moitié des 12 chansons de l’album Mon coffret à surprises. « Ça me passionne de jouer avec les mots », assure-t-elle.

Le reste est le produit de collaborations avec d’autres artistes. On y retrouve ainsi les plumes de Janine et Élaine Tougas, de Marco McDonald, de Lorène Laillier, mais aussi de la fille aînée de l’artiste.

« Quand Mélita avait trois ans, elle a créé un refrain de charabia, explique Marie-Claude McDonald. Or, au fil des années, elle n’a jamais changé sa chanson! Je lui ai donc proposé de la chanter sur mon album. C’est la seule chanson que je ne chante pas moi-même sur le disque.

« Comme c’est un cadeau pour mes filles, c’était important pour moi qu’elles fassent partie intégrante du projet, précise-t-elle. Je voulais qu’elles puissent en vivre l’expérience pour pouvoir mieux comprendre après tout l’amour que j’y ai mis pour elles. C’est la maman en moi qui est sur cet album. »

Mais Marie-Claude McDonald ne compte pas se limiter à la création d’un album, elle compte aussi développer pour l’été prochain un spectacle « un peu plus théâtral, avec décor et dialogues » à partir de Mon coffret à surprises, dévoile-t-elle, ainsi que de travailler à créer des outils pédagogiques pour accompagner l’album.

« On verra jusqu’où ce projet d’album pour enfants me mène, conclut Marie-Claude McDonald. J’ai toujours vécu ainsi, en me laissant les portes ouvertes. Mais ce qui est sûr, c’est que je veux partager toute cette expérience avec ma famille. »

 

(1) Le 16 décembre à 13 h à la salle Antoine-Gaborieau du Centre culturel franco-manitobain, 340, boulevard Provencher. Billets : 5 $ en vente à la porte (gratuit pour les enfants jusqu’à deux ans).

 

Par Camille HARPER-SÉGUY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici