La Liberté (Presse-Manitoba)

 

Vandal Scott, Michael Franklin, Robert Loiselle et Dakota Hudson (de gauche à droite sur la photo) participent activement au mouvement Idle No More. Le coordonnateur du programme Youth Build du Centre d’apprentissage pour adultes Jobworks, Robert Loiselle, et ses trois élèves ont en effet à cœur la reconnaissance des droits et de la culture autochtones. Vandal Scott, Michael Franklin et Dakota Hudson, chacun à leur façon, veulent participer à l’épanouissement de leur communauté. Une démarche qui commence, selon eux, par une meilleure éducation et l’acquisition d’un diplôme.

 

Lire l’article complet :

  • Idle No More : Parole aux jeunes.
    En participant aux manifestations Idle No More, les jeunes autochtones estiment qu’ils ont tout à gagner.
    La Liberté du 23 janvier 2013.

 

Lire aussi :

  • Un nouveau poste de directeur pour Wab Kinew
    L’Université de Winnipeg, en octobre dernier, a choisi d’attribuer à Wab Kinew la fonction de directeur de l’inclusion autochtone. Un nouveau poste créé sur mesure pour l’ojibwé francophile fortement impliqué dans sa communauté.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici