Près d’une année supplémentaire aura été nécessaire pour finaliser le projet, mais désormais, la coopérative Neechi Commons, située dans le quartier North End de Winnipeg, est fonctionnelle. Ses portes ouvriront officiellement le 19 mars prochain.

 

La Liberté
Louise Champagne et Erwan Bouchaud sont fiers de présenter le nouveau complexe commercial communautaire de la coopérative Neechi Foods.

Dynamiser le quartier North End de la ville de Winnipeg et promouvoir l’économie locale sont les objectifs principaux de la coopérative Neechi Commons. L’ouverture officielle du complexe commercial communautaire situé au 865 Main Street est annoncée le 19 mars prochain.

L’initiative fait suite à un premier projet baptisé Neechi Foods, une épicerie autochtone basée sur l’avenue Dufferin, au centre-ville de Winnipeg, créée en 1980. « Il s’agissait d’engager des étudiants autochtones dans des projets concrets et de leur permettre ainsi d’acquérir des connaissances en gestion, indique la présidente de la coopérative, Louise Desmarais.

« Le défi était important mais le projet a abouti et son succès est tel que le magasin d’alimentation existe toujours, 23 ans plus tard », continue-t-elle.

Des ambitions grandissantes

La fermeture du California Fruit Market, en 2009, n’a pas laissé indifférente la coopérative Neechi Foods qui percevait dans le site une belle opportunité d’expansion.

« On était tout excité de voir arriver cette propriété sur le marché, car elle était située au milieu des deux quartiers que l’on voulait servir, indique Louise Champagne. Nous en avons fait l’acquisition pour reproduire ce que nous faisions déjà sur Dufferin, mais en plus grand et plus varié. »

Les nouveaux bâtiments de Neechi Commons ont été rénovés suivant des procédés écologiques. Ils sont désormais prêts à remplir leur fonction. « Le complexe se compose d’un supermarché, d’une boulangerie, d’une poissonnerie, d’une boutique de thés, d’un restaurant et d’un centre culturel où seront promus les arts et la musique, énonce Louise Champagne.

« Nous proposerons aussi un service traiteur où les clients pourront acheter des plats préparés sur place ou des spécialités issues des restaurants environnants, continue-t-elle. Les clients, de cette façon, pourront avoir un aperçu large de tout ce que le North End a de meilleur à offrir. »

Les produits vendus seront, pour la plupart, originaires de producteurs locaux. « Nous voulons mettre l’accent sur l’alimentation régionale, en soutenant les fermiers locaux, indique la présidente. Nous souhaitons aussi proposer une série de produits traditionnels issus de régions précises. Parmi nos produits phares, nous trouvons le riz sauvage, les filets de pickerel, les myrtilles sauvages et le pain bannock. »

Enfin, Neechi Commons a aussi pour vocation la création d’emplois et cela, au travers du schéma de la coopérative. « Nos travailleurs, jusqu’à présent, étaient au nombre de 12, explique Louise Champagne. Ils sont maintenant 60. Le personnel se compose surtout de travailleurs autochtones qui vivent dans les environs. »

Un modèle communautaire

Gestionnaire de projets pour la Stratégie de développement de la communauté des coopératives du Manitoba, Erwan Bouchaud salue positivement l’initiative de Neehci Foods.

« Français d’origine, je découvre le modèle de la coopérative, exprime-t-il. Certaines m’inspirent plus que d’autres. En dépit d’une situation financière délicate, des coopératives prennent parfois des décisions qui vont à l’encontre de l’intérêt économique mais qui servent celui de la communauté. Neechi fait partie de celles-là. « De par ses origines et sa géographie, elle a pris l’engagement de servir une communauté plurielle, et d’aller dans son sens en lui offrant des produits de qualité, développe-t-il. Elle révèle un projet davantage communautaire qu’économique, en misant sur un avenir commun plus favorable pour tous. »

 

Par Angelika ZAPSZALKA

 

separateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici