La Liberté (Manitoba)
La Liberté – Vol. 100 n°9 • du 29 mai au 4 juin 2013 • SAINT-BONIFACE

Deux grandes institutions sont en feu au Canada. L’une à Ottawa, le Sénat, et l’autre au Manitoba, le Musée Pointe Des Chênes. L’une est en feu de façon figurative, l’autre littérale. Il n’en reste pas moins que la crise du Sénat qui a été déclenchée par le remboursement en février dernier de quelque 90 000 $ d’allocations de logement par le sénateur conservateur, Mike Duffy, au chef de cabinet du premier ministre Stephen Harper, Nigel Wright, a mis le feu aux poudres et a relancé le débat sur la pertinence de la Chambre haute. Sur la photo, la sénatrice libérale, Maria Chaput, et le sénateur conservateur, Don Plett, ont malgré tout confiance en l’avenir de cette institution.

Au Manitoba, en revanche, l’optimisme n’est pas au beau fixe étant donné que les flammes qui ont ravagé le Musée Pointe Des Chênes ont détruit une grande partie des articles collectés. Le Musée abritait notamment quelque 1 000 ouvrages qui avaient eux-mêmes été sauvés d’un incendie dans un monastère de la région en 1950.

 

Lire aussi :

  • Grand malaise Le Sénat du Canada est en crise depuis que plusieurs sénateurs, notamment le Conservateur Mike Duffy, sont accusés d’avoir utilisé l’argent public à des fins personnelles.
    Les rebondissements s’enchaînent les uns aux autres dans ce qui porte dorénavant le nom de crise du Sénat.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici