Par Thibault JOURDAN | TW : @OropherDorthoni

Du 9 au 15 juin s’est tenue à Edmonton, en Alberta, la troisième Université d’été sur la francophonie des Amériques. L’occasion d’échanger et d’en apprendre plus sur la manière de vivre sa francophonie sur tout le continent américain.

Centre de la francophonie des Amériques - LA LIBERTÉ
Plus de 35 personnes ont assisté à des conférences et des tables rondes sur la francophonie.

Pendant une semaine, Edmonton a été le cœur de la francophonie américaine. La capitale albertaine a accueilli, entre le 9 et le 15 juin, la troisième Université d’été sur la francophonie des Amériques. Celle-ci était organisée par le Centre de la francophonie des Amériques.

Au total, plus de 35 participants, essentiellement du monde de l’enseignement, et venant de tout le continent avaient fait le déplacement. « Nous avons reçu plus de 200 candidatures mais nous en avons gardé 35, dont une quinzaine de conférenciers », indique la chargée de projet à la programmation du Centre de la francophonie des Amériques, Colombe Paland.

« Il y avait des gens du Brésil, du Salvador, du Venezuela, du Mexique, de Cuba, d’Haïti, des Etats-Unis et du Canada », confirme une étudiante à l’Université Saint-Boniface, Zoe Cressman. La jeune femme était l’une des seules représentantes du Manitoba, avec le réalisateur Gabriel Tougas, parrain de cette troisième édition.

« De la pluralité à la convergence, c’était le thème de cette année, reprend Zoe Cressman. Deux à quatre conférenciers ont fait des présentations sur les aspects linguistiques, sur les acteurs et sur les réalités des terrains. » Ces conférences se poursuivaient ensuite avec des tables rondes qui étaient diffusées sur la radio Jeunesse des Amériques.

L’Université d’été ayant lieu en Alberta, la francophonie albertaine a été à l’honneur pendant toute une journée. Présentation de l’histoire, place des associations ou encore vie des francophones en Alberta ont été quelques-uns des sujets abordés.

« Je pense que le but de cette université était aussi de créer des liens entre les francophones dans les Amériques. On parle ici de 33 millions de personnes! », insiste Zoe Cressman.

La prochaine édition de l’Université d’été sur la francophonie des Amériques aura lieu dans deux ans, en 2015. « Nous sommes encore en prospection pour les thèmes et le lieu où elle se tiendra », indique Colombe Paland.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici