Par Thibault JOURDAN | TW : @OropherDorthoni

 

Jacques Samuel - LA LIBERTÉ
Dans l’atelier de la rue des Meurons, l’un des rares maîtres-bottiers du Canada, Jacques Samuel, prend les marques des clients.

L’automne dernier, le seul magasin à Winnipeg de chaussures adaptées pour les personnes ayant des pieds déformés fermait ses portes. Il a été repris dernièrement par des Québécois.

Au 420 rue des Meurons, à Saint-Boniface, une nouvelle enseigne a récemment fait son apparition. Des Québécois ont, en effet, redémarrer l’activité très particulière de Lisa Afanasiev. Cette dernière, propriétaire du magasin Afana Shoe, fabriquait des chaussures pour les personnes ayant de graves problèmes de pied. Elle avait dû fermer à l’automne 2012 faute de relève, alors qu’elle-même avait repris à son père la boutique fondée par son grand-père, arrivé de Yougoslavie en 1952.

« Nous n’avons pas racheté son entreprise, insiste la directrice de Pouliot laboratoire d’orthèses du pied, Hélène Bisson. Nous reprenons juste les clients de Lisa Afanasiev. » La compagnie, basée à Québec et créé en 1971, jouit d’une très bonne réputation dans le monde de la chaussure orthopédique. Elle a d’ailleurs plusieurs clients en dehors de la Belle-Province, comme en Ontario ou encore au Nouveau-Brunswick, ainsi qu’avec des bases militaires de l’Ouest canadien. « Nous cherchions de nouvelles opportunités dans l’Ouest et nous connaissions déjà Afana Shoe. Après avoir appris que Lisa fermait, nous avons sauté sur l’occasion », témoigne Hélène Bisson.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici