L'avant-première mondiale du film de Gabriel Tougas, Héliosols, s'est tenue le 10 octobre 2013.
L’avant-première mondiale du film de Gabriel Tougas, Héliosols, s’est tenue le 10 octobre 2013.

Saint-Boniface, ses stars, ses paillettes et son premier long métrage de fiction francophone de l’Ouest.

Le 10 octobre, plus de 300 personnes de la communauté francophone, sur leur 36, ont défilé sur le tapis rouge du Centre culturel franco-manitobain pour l’avant-première mondiale du film de Gabriel Tougas, Héliosols. Il aura fallu deux ans de travail pour réaliser ce premier projet. Sur les notes de piano de Nathanaël Wsiaki, le film débute par un long travelling à travers la ville. La Fourche, le Musée canadien des droits de la personne, le Pont Provencher, la Cathédrale de Saint-Boniface, l’Université… Une manière de magnifier et montrer la beauté de nos lieux de vie, mais aussi de rappeler que, si ce long-métrage est francophone, la communauté n’est pas son sujet. Gabriel Tougas traite un sujet universel, les dégâts sur l’environnement des industries qui répondent à une logique capitaliste de rendements et de profits. Qui aurait cru une salle debout applaudissant à tout rompre pour ce film tourné en 17 jours, un micro-budget et un scénariste-réalisateur-monteur de 22 ans?

Pour les absents, pas d’inquiétude, le film est en vente en ligne sur Internet, le sera bientôt en DVD et Blue-ray et sera présenté lors du festival Cinémental, au festival du cinéma de Moncton et dans les centres culturels francophones du Canada. Sur la photo, l’équipe du film Patrick Trudel,

Yan Dallaire, Charles Leblanc, Keith Damboise, Yann Lacoste, Brianne Gagné, Janique Freynet-Gagné, Carly Robinson, Anatol Rennie, Laura Lussier, Stéphanie Halicas et Gabriel Tougas.

 

LA LIBERTÉ-oct-2013

 

 

 

 

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici