La nouvelle aréna de La Broquerie sera baptisée HyLife Sports Complex. C’est l’entreprise de production de porc HyLife qui a gagné, en février dernier, l’appel d’offres qui avait été lancé par la municipalité pour donner un nom à l’aréna.

L'aréna de La Broquerie va être agrandie. Les travaux devraient être terminés d'ici l'automne 2014.
L’aréna de La Broquerie va être agrandie. Les travaux devraient être terminés d’ici l’automne 2014.

« On avait offert un montant de 100 000 $ pour avoir le droit de nommer l’aréna, raconte le copropriétaire de HyLife, Claude Vielfaure. On est contents d’avoir été choisis.

« C’est notre manière de redonner à la communauté et de faire avancer ce projet dont on parle depuis plusieurs années », poursuit-il. En effet, après des années de tergiversations et un projet qui était embourbé dans les querelles politiques, l’agrandissement de l’aréna de La Broquerie a été approuvé à l’unanimité par les élus lors du conseil municipal du 23 octobre dernier.

« Les premières discussions sur l’expansion de l’aréna datent de 2006-2007 », rappelle le préfet de La Broquerie, Claude Lussier. Mais le projet n’avançait pas.

Construit en 1978, le complexe sportif n’avait jamais fait l’objet de travaux majeurs. « Certaines parties comme les toilettes étaient désuètes et plus fonctionnelles », souligne le préfet. Conséquence : la demande en pâtissait et les gens préféraient aller à celle de Steinbach. « On n’avait pas le choix, nous nous devions d’aller de l’avant pour que l’aréna soit en mesure de répondre à la demande », insiste Claude Lussier.

Les plans d’agrandissement de la structure prévoient la construction d’un ajout du côté de la façade Ouest du bâtiment. À l’intérieur, il y aura de nouvelles toilettes, des bureaux, des vestiaires, une nouvelle billetterie, une nouvelle entrée tandis que la cantine sera, elle aussi, agrandie.

| Pas d’augmentation des taxes

Les travaux devraient débuter à l’été 2014 et Claude Lussier espère que tout sera fini pour la prochaine saison de hockey, à l’automne 2014.

Le coût total de la construction est estimé entre 1,5 et 2 millions $. « Tout est financé sans augmenter les taxes! », assure le préfet. Il compte sur le remboursement de la taxe d’essence qui provient du fédéral et qui se monte à 55 $ par habitant, ainsi que sur des levées de fonds et des bailleurs de fonds, comme HyLife, prêts à parrainer les travaux en échange d’avoir leur nom inscrit sur les murs de l’aréna.

Ce projet sera probablement le dernier gros aménagement mené par Claude Lussier, alors qu’il a récemment annoncé qu’il ne se présenterait pas aux élections de l’automne 2014. Il reconnaît qu’il était « confiant » quant à l’issue du vote « parce qu’il y avait un besoin énorme ». « L’aréna de La Broquerie est très importante pour la communauté », renchérit Claude Vielfaure.

« L’aréna sera bientôt capable d’accueillir correctement la demande qui ne cesse de grandir, en même temps que La Broquerie accueille des nouveaux résidants », conclut Claude Lussier.

Thibault JOURDAN
et Wilgis AGOSSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici