Le président du conseil d’administration de la Société franco-manitobaine, Mamadou Ka a partagé avec La Liberté l’échéancier que s’est fixé l’organisme porte-parole pour la tenue d’États généraux. Pour le moment, un comité aviseur a été mis sur pied pour commencer à travailler sur le processus de cet exercice communautaire. Selon le président de la SFM, les États généraux commenceront dès le lendemain de l’assemblée générale annuelle de la SFM, soit le 17 octobre prochain.

Retrouvez l’article complet en page A3 du journal.

États généraux : échéancier fixé

La Liberté du 30 avril 2014

Pour voir l’ensemble du journal, abonnez-vous à LA LIBERTÉ (lisez plus…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici