Joueuse à la défense pour le Magic de Winnipeg, Coralie Jackson et ses coéquipières forment désormais la meilleure équipe de ringuette du Canada, ayant remporté le Championnat national.

Ayant rapporté une médaille d’or au Championnat canadien de ringuette, Coralie Jackson espère représenter le Manitoba aux Jeux d’hiver du Canada.
Ayant rapporté une médaille d’or au Championnat canadien de ringuette, Coralie Jackson espère représenter le Manitoba aux Jeux d’hiver du Canada.

Le Magic de Winnipeg, qui représentait le Manitoba au Championnat canadien de ringuette, le 12 avril dernier à Régina, a remporté la médaille d’or, devenant ainsi la meilleure équipe de ringuette du Canada. Pour Coralie Jackson, qui joue à la défense du Magic depuis 2008, il s’agissait d’une victoire « inoubliable, presque inespérée ».

« Il s’agissait de mon troisième championnat canadien, et ma toute première médaille d’or, explique la Franco-Manitobaine âgée de 18 ans. J’en suis très fière, surtout que les équipes qui s’affrontent aux championnats nationaux sont toutes tellement fortes que la victoire est toujours bien méritée. »

En fait, l’équipe manitobaine a connu des moments tendus avant de remporter le match final contre l’Élite d’Edmonton. « Lors de la deuxième période de jeu, qui est la dernière période régulière d’un match de ringuette, l’Élite avait l’avance sur nous, explique Coralie Jackson. Le pointage était de 3 à 1. On a réussi à compter trois autres buts, mais avec 17 secondes de reste dans la période, l’Élite a égalisé le pointage. »

Ainsi, avec un pointage de 4 à 4, le Magic et l’Élite se sont affrontés en prolongation. « Au bout de trois minutes, on a marqué le but gagnant, se réjouit Coralie Jackson. C’est justement pourquoi j’adore la ringuette. C’est un jeu rapide, qui change subitement. À bien des égards, c’est un sport plus rapide que le hockey, et un sport qui demande plus de technique et une plus grande coopération entre les joueurs. Recevoir l’anneau et le saisir, tout en patinant à grande vitesse, sur le bout d’un bâton de ringuette me semble un coup d’habileté qui n’est pas donné à tous les athlètes de maîtriser. »

En effet, si Coralie Jackson est aujourd’hui membre d’une équipe championne, c’est que la Bonifacienne joue à la ringuette depuis l’âge de cinq ans. « J’avais une gardienne qui pratiquait ce sport, raconte-t-elle. Elle m’a invitée à la voir jouer. J’étais enchantée, et je suis sur la patinoire depuis ce temps. »

Quant à l’avenir, la Franco-Manitobaine caresse un rêve bien précis : celui de représenter le Manitoba aux Jeux d’hiver du Canada, qui auront lieu en février 2015.

« Ça fait un an que je me prépare, déclare-t-elle. Je suis allée à un camp d’entraînement à Gimli, pour participer, avec les autres athlètes qui y étaient, à un tout premier tri. On m’a retenue. Ensuite, il y a eu un deuxième tri, et un troisième, dont je ne connaîtrai les résultats qu’à la fin de mai. Pour le moment, je suis toujours sur la liste. Si mon nom est retenu, je vais me consacrer pleinement à la ringuette. Du moins, jusqu’à la fin des Jeux d’hiver du Canada! »

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici