Membre des Mavericks de Winnipeg et de l’équipe franco-manitobaine de volley-ball aux prochains Jeux de la francophonie canadienne, Zoé Savoie estime que pour réussir, il faut s’engager, travailler fort et persévérer.

Zoé Savoie.
Zoé Savoie.

Passionnée de volley-ball et membre de l’équipe des Mavericks de Winnipeg, Zoé Savoie se rendra à Edmonton, les 10 et 11 mai prochains, avec ses coéquipières au Championnat national de volley-ball.

« Ce sera mon quatrième championnat national, mais j’ai tout de même très hâte, souligne la Franco-Manitobaine de 16 ans. L’an dernier, j’étais membre des Bisons du Manitoba. Nous avons remporté une médaille d’or, mais c’était en 2e division. Or les Mavericks ont remporté la deuxième place lors du Championnat provincial, le 27 avril dernier à Portage-la-Prairie, ce qui veut dire que nous participerons aux compétitions de la 1re division. Ce sont les meilleures équipes du pays. J’ai surtout hâte de me mesurer aux Dinos de Calgary, qui sont les rivaux traditionnels des Mavericks. »

| Des athlètes motivées

Selon Zoé Savoie, les Mavericks de Winnipeg sont des athlètes « engagées, travaillantes et persévérantes ».

« Dès le début de la saison, en novembre, notre but était de nous rendre en finale provinciale, souligne-t-elle. Nous nous rencontrons au moins quatre fois par semaine, pour pratiquer deux heures d’affilée. Nos pratiques sont toujours intenses. On travaille fort pour marquer chaque point, pour obtenir la chance de reprendre le service. On ne lâche tout simplement pas. Certains diront qu’on prend le volley-ball au plus grand sérieux. C’est vrai. Mais on s’amuse aussi. Notre plaisir vient du fait qu’on aime être sérieuses.

« Les Mavericks sont une équipe bien équilibrée, poursuit-elle. Nous sommes agressives quand il le faut, et avons un bon jeu défensif. Quand on est arrivées en finale provinciale, on savait que c’était bien mérité. C’était ma première finale provinciale et j’étais fière d’être là. En sortir avec une médaille d’argent était une expérience très agréable, surtout que le Shock de Winnipeg, qui a remporté le championnat, est une excellente équipe, qui s’est rendue en finale quatre fois d’affilée. »

| Destination : Gatineau

En plus de participer au Championnat national de volley-ball, Zoé Savoie représentera le Manitoba, du 23 au 27 juillet prochains, lors des Jeux de la francophonie canadienne, qui auront lieu à Gatineau, au Québec.

« Nous serons 12 athlètes, souligne-t-elle. Nous n’avons pas encore entamé nos pratiques, parce que le dernier camp d’essai pour l’équipe a eu lieu à la fin d’avril. Mais j’ai vraiment hâte de rencontrer tout le monde, pour qu’on se mette à développer une équipe forte où les athlètes communiquent bien entre elles.

« On veut bien faire à Gatineau, c’est sûr, mais nous sommes toutes de fières Franco-Manitobaines, poursuit-elle. Nous voulons être de bonnes ambassadrices de notre communauté. Je crois que nous réussirons notre coup. L’équipe, composée de filles de Winnipeg, de Sainte-Anne, de Saint-Jean-Baptiste et d’ailleurs, reflète bien la variété qui existe au Manitoba français. »

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici