Katrine Deniset : « J’ai situé toutes mes nouvelles dans des mondes imaginaires et magiques, un peu en réaction au journalisme, qui demande qu’on s’immerge dans les faits. Et un peu pour déguiser le fait que je parle de notre communauté. »
Katrine Deniset : « J’ai situé toutes mes nouvelles dans des mondes imaginaires et magiques, un peu en réaction au journalisme, qui demande qu’on s’immerge dans les faits. Et un peu pour déguiser le fait que je parle de notre communauté. »

À 24 ans, Katrine Deniset a écrit un premier ouvrage littéraire, Faites comme chez nous, où la Bonifacienne explore la tension entre son ouverture vers le monde et son désir de maintenir son identité francophone.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici