L’avocat Mark Power : « La position de la Commission scolaire franco-manitobaine pour négocier avec la Province a été améliorée. »
L’avocat Mark Power : « La position de la Commission scolaire franco-manitobaine pour négocier avec la Province a été améliorée. »

En reconnaissant les droits des francophones de Vancouver d’avoir une école qui se mesure à celle des anglophones, la Cour suprême du Canada a accordé plus de pouvoir aux commissions scolaires francophones minoritaires du Canada. À la clé : de meilleures écoles.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici