Roger Bazin : « Les résidents de Grey n’ont pas eu beaucoup affaire avec le bilinguisme. Ils ne connaissent pas cette réalité. Mais Saint-Claude et ses environs sont bilingues. Maintenant, près de la moitié de la nouvelle municipalité est bilingue. Les gens devront s’y habituer. »
Roger Bazin : « Les résidents de Grey n’ont pas eu beaucoup affaire avec le bilinguisme. Ils ne connaissent pas cette réalité. Mais Saint-Claude et ses environs sont bilingues. Maintenant, près de la moitié de la nouvelle municipalité est bilingue. Les gens devront s’y habituer. »

Une première rencontre entre la Province et la Municipalité de Grey a eu lieu. Résultat : le français à Saint-Claude sera respecté. Mais le rôle et la présence future de l’Association des municipalités bilingues du Manitoba n’ont pas été discutés.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici