Robert Page (à gauche) est un assistant entraîneur de l’équipe provinciale de canoë-kayak. Des membres de l’équipe, dont Emma Mitchell (à droite), participaient au tournoi comme bénévoles. Il y a deux semaines encore, la kayakiste remportait une médaille d’or et une médaille d’argent aux championnats panaméricains en Géorgie. L’année passée, Emma Mitchell avait participé à la compétition internationale des Espoirs olympiques en Pologne. L’élève du Collège Garden City a des choses à dire par rapport au grand nombre de francophones qui font partie de l’équipe provinciale de canoë-kayak. « Nous parlons presque tous français. Beaucoup, comme moi, sont en immersion. Je pense que les sports et le français sont liés. Des études montrent que les sportifs réussissent mieux à l’école. Alors ceux qui sont en mesure d’apprendre deux langues sont aussi les sportifs. »
Robert Page (à gauche) est un assistant entraîneur de l’équipe provinciale de canoë-kayak. Des membres de l’équipe, dont Emma Mitchell (à droite), participaient au tournoi comme bénévoles.
Il y a deux semaines encore, la kayakiste remportait une médaille d’or et une médaille d’argent aux championnats panaméricains en Géorgie. L’année passée, Emma Mitchell avait participé à la compétition internationale des Espoirs olympiques en Pologne. L’élève du Collège Garden City a des choses à dire par
rapport au grand nombre de francophones qui font partie de l’équipe provinciale de canoë-kayak.
« Nous parlons presque tous français. Beaucoup, comme moi, sont en immersion. Je pense que les sports et le français sont liés. Des études montrent que les sportifs réussissent mieux à l’école. Alors ceux qui sont en mesure d’apprendre deux langues sont aussi les sportifs. »

Le tournoi annuel Manitoba School Dragon Boat Challenge a offert une catégorie francophone pour la première fois ce weekend. Regard sur des pagayeurs qui ont relevé le défi en bateau-dragon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici