Roger Turenne (à gauche) a été le premier responsable du Secrétariat des services en français au Manitoba, devenu le Secrétariat aux Affaires francophones, dont Mélanie Cwikla (à droite) a assumé la responsabilité ces trois dernières années. La personne qui lui succédera devra posséder tout particulièrement des talents de leader et de diplomate.
Roger Turenne (à gauche) a été le premier responsable du Secrétariat des services en français au Manitoba, devenu le Secrétariat aux Affaires francophones, dont Mélanie Cwikla (à droite) a assumé la responsabilité ces trois dernières années. La personne qui lui succédera devra posséder tout particulièrement des talents de leader et de diplomate.

 

L’adoption de la Loi sur l’appui à l’épanouissement de la francophonie manitobaine a d’importantes répercussions pour le Secrétariat aux Affaires francophones. Et rend d’autant plus importante la question de la succession de l’actuelle directrice, Mélanie Cwikla, qui quitte ses fonctions le 5 août pour devenir directrice de l’École technique et professionnelle de l’USB.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici