La cérémonie du ruban du 27 août marquant l’ouverture du nouveau centre d’interprétation du parc Henteleff. Sur la photo, de gauche à droite, Brian Mayes, conseiller municipal de Saint-Vital; Clarence Nepinak, un leader de la communauté autochtone; Terry Duguid, député fédéral de Winnipeg Sud; Rochelle Squires, député provinciale de Riel; Janice Lukes, conseillère municipale de Winnipeg Sud/Saint-Norbert; Yude Henteleff, président émérite de la Fondation du parc Henteleff. Yude Henteleff est accompagné de son épouse Janice et de sa fille Beth.
La cérémonie du ruban du 27 août marquant l’ouverture du nouveau centre d’interprétation du parc Henteleff. Sur la photo, de gauche à droite, Brian Mayes, conseiller municipal de Saint-Vital; Clarence Nepinak, un leader de la communauté autochtone; Terry Duguid, député fédéral de Winnipeg Sud; Rochelle Squires, député provinciale de Riel; Janice Lukes, conseillère municipale de Winnipeg Sud/Saint-Norbert; Yude Henteleff, président émérite de la Fondation du parc Henteleff. Yude Henteleff est accompagné de son épouse Janice et de sa fille Beth.

En 1907, la famille Henteleff quitte Chernigov, en Ukraine, pour éviter la persécution contre les juifs. Les Henteleff s’installent d’abord près de Sainte-Anne, et plus tard à Saint-Vital, deux communautés aux terres agricoles fertiles et à l’accueil chaleureux.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici