Gemma Fiset-Cookshaw a bien essayé la clarinette. Mais l’instrument ramasse surtout de la poussière. « J’aime la musique, mais elle me passionne moins. La passion des arts visuels, c’est ça qui m’ancre sur terre. Des fois, tu dessines pour cinq minutes et les choses rentrent dans l’ordre. »
Gemma Fiset-Cookshaw a bien essayé la clarinette. Mais l’instrument ramasse surtout de la poussière. « J’aime la musique, mais elle me passionne moins. La passion des arts visuels, c’est ça qui m’ancre sur terre. Des fois, tu dessines pour cinq minutes et les choses rentrent dans l’ordre. »

Elle est née au Manitoba, a passé son adolescence à Memramcook au Nouveau-Brunswick. En 2012, après ses études Elle est née au Manitoba, a passé son adolescence à Memramcook au Nouveau-Brunswick. En 2012, après ses études en arts visuels, elle a voulu renouer avec son milieu d’enfance. Gemma Fiset-Cookshaw s’apprête à participer à l’évènement La plume et le pinceau, présenté dans le cadre de Livres en fête, le volet francophone du Winnipeg International Writers Festival.

Bernard BOCQUEL

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici