Quand Georges Druwé a vu la famille Idris descendre le grand escalier à l’aéroport de Winnipeg le 22 septembre, le coordonnateur du groupe de parrainage des Saints- Martyrs-Canadiens pouvait à peine contenir sa joie. Un moment fort pour un homme si réservé.
Quand Georges Druwé a vu la famille Idris descendre le grand escalier à l’aéroport de Winnipeg le 22 septembre, le coordonnateur du groupe de parrainage des Saints-Martyrs-Canadiens pouvait à peine contenir sa joie. Un moment fort pour un homme si réservé.

 Il y a les réfugiés syriens qui viennent d’arriver à Winnipeg, comme la famille Idris, dont Michèle Lécuyer-Hutton accueille chaleureusement deux des fils, Mohammad (à gauche) et Yousef. Il y a aussi les réfugiés qui sont arrivés voilà déjà un an. Barbara Gorrand a recueilli un témoignage.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici