La gare de Winnipeg, avec Saint-Boniface en fond, prise en 1910 au moment où la ville était un noeud névralgique de l’entretien des machines ferroviaires.
La gare de Winnipeg, avec Saint-Boniface en fond, prise en 1910 au moment où la ville était un noeud névralgique de l’entretien des machines ferroviaires.

À l’occasion des 150 ans de la naissance du Canada, La Liberté a embarqué à bord du grand train de l’histoire, conduit par le conservateur du musée Exporail au Québec, pour comprendre comment le transport ferroviaire a permis de construire le pays.

Barbara GORRAND

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici