Le Canada absorbe peu à peu le choc depuis la tragédie du 30 janvier survenue à Québec.
Le Canada absorbe peu à peu le choc depuis la tragédie du 30 janvier survenue à Québec.

À l’Université de Saint-Boniface, près de 200 personnes se sont recueillies le 6 février pour honorer la mémoire des musulmans en prière, victimes de la tuerie au Centre culturel islamique de Québec.

ENTRE LE CHOC ET L’ESPOIR

La Liberté du 08 février 2017

Pour voir l’ensemble du journal, abonnez-vous à LA LIBERTÉ (lisez plus…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici