Famille Shahidian

Yasi Shahidian, élève en 12e année à l’école Gilbert-Rosset partira à Kingston, en Ontario à la rentrée de septembre. Son rêve : devenir neurologue et travailler peut-être pour Médecins sans frontières. La brillante élève de la Division scolaire francomanitobaine a obtenu trois bourses totalisant environ 50 000 $ pour l’aider à atteindre son objectif.
Ses parents, Sima Basir (au centre) et Shervin Shahidian (à droite sur la photo) sont tous deux arrivés sur le territoire canadien comme réfugiés iraniens. Lui, avait 16 ans quand il a quitté l’Iran en raison de sa religion opprimée, le baha’isme. Elle, avait 13 ans quand elle s’est retrouvée réfugiée et employée dans une usine de rasoirs en Turquie. Ils se sont rencontrés à Toronto, se sont mariés et ont eu deux enfants qu’ils ont choisi de scolariser en français : Yasi et son petit frère, Arian (en bas sur la photo).
Yasi, qui est l’une des huit au Canada à avoir été sélectionnée pour la prestigieuse bourse du Chernoff Family Award, tire son inspiration de l’expérience de vie difficile de ses parents. « Ils n’ont pas pu vivre leurs rêves à cause des circonstances extérieures. Alors je mets tous mes efforts pour vivre mes rêves, pour moi et pour eux. »

Valentin CUEFF

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici