Alix Loiselle attend recevoir de nouveaux clients au comptoir de sa nouvelle boulangerie avenue Ness.

Par Léo GAUTRET

Devenue une marque au succès grandissant, la boulangerie-pâtisserie La Belle Baguette d’Alix Loiselle était, à l’heure d’écrire ces lignes, sur le point d’ouvrir une deuxième boutique dans l’ouest de Winnipeg. De quoi pouvoir répondre aux nombreuses sollicitations reçues par cette toute jeune entreprise.

 

Il y a deux ans, en juillet 2015, Alix Loiselle ouvrait La Belle Baguette sur l’avenue de la Cathédrale à Saint-Boniface, dans le quartier de son enfance. Un projet qu’il avait mûrement réfléchi et monté de toutes pièces, avant de pouvoir trouver le lieu d’accueil de sa future entreprise. « Tout était prêt : le nom, le logo, les recettes, le plan d’affaires. J’avais tout vu à l’avance avec mes proches. C’était comme si ma business tenait dans une boîte. »

Une idée, un concept qu’Alix a pu façonner grâce à une riche expérience de pâtissier qui l’a conduit notamment jusque dans les cuisines de Daniel Boulud, chef étoilé français du Ritz Carlton de Montréal. « C’était une expérience très intense. On devait préparer des desserts très raffinés, et les monter en moins d’une minute. Je voulais que cette boulangerie rassemble toutes mes expériences, en reprenant le chemin que j’ai parcouru. » Des pains, viennoiseries et pâtisseries originales auxquelles viennent s’ajouter sandwichs, quiches, et boissons chaudes pour répondre à la demande des clients du midi. « Je n’ai rien changé d’autre à la carte que j’avais imaginé il y a deux ans. »

Une recette qui prend rapidement des allures de succès. « On a très vite reçu beaucoup de demandes auprès des cafés, hôtels et restaurants de Winnipeg. Mais on ne pouvait pas répondre à toutes cette demande à cause de la taille de la cuisine et du nombre d’employés. On a vite vu qu’il faudrait embaucher plus de monde. »

L’idée folle d’ouvrir une seconde boutique devient alors plus qu’envisageable. Après plusieurs mois de recherche, il jette son dévolu sur un local équipé de cuisines sur l’avenue Ness, dans l’ouest de Winnipeg, à côté de Polo Park. « Au début on voulait juste trouver un lieu équipé pour agrandir notre production. Puis on s’est dit qu’on pouvait aussi en faire une boutique, parce que beaucoup de clients viennent du sud de la ville pour acheter nos produits à Saint-Boniface. » Une nouvelle adresse qui deviendra le principal lieu de production des gâteaux et autres viennoiseries estampillés La Belle Baguette. « Ici c’est quatre fois plus grand, j’imagine au moins tripler la production. »

Une extension de la marque qui s’accompagne du recrutement de nouveaux employés. « Depuis février nous avons un nouveau chef pâtissier qui vient de Marseille en France avec 25 ans d’expérience dans la boulangerie. Ça m’a vraiment permis de voir plus loin et de me libérer du temps pour penser au développement de l’entreprise. » Un élément important de la brigade, qui sera épaulé par d’autres pâtissiers-boulangers, en plus des vendeurs. « On va passer de huit à 24 employés avec la deuxième boutique. Le service sera bilingue. C’est important pour moi de proposer un service en français. Ce qui rend la tâche un peu plus compliquée, parce qu’il faut s’aligner sur les salaires des travailleurs bilingues. »

Une ascension éclair qui s’explique en grande partie par l’intense implication d’Alix Loiselle dans son entreprise, depuis l’ouverture de sa première boulangerie. « Depuis 2015, l’entreprise occupe 100 % de mon temps, de 3 h du matin à 19 h, des cuisines aux livraisons. Mais je ne veux pas sortir des fourneaux. Être dans mes bureaux ce n’est pas ma partie préférée. » Après avoir investi près de 40 000 $ dans sa seconde boutique, qui était sur le point d’ouvrir ses portes à l’heure d’écrire ces lignes, le jeune entrepreneur souhaite maintenant pouvoir répondre aux nombreuses demandes qu’il reçoit pour ces produits. « En ce moment on rigole en parlant d’une troisième boutique au sud de la ville, mais on blaguait aussi pour la deuxième! »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici