Pour Tourisme Riel, 2017 aura été une année remarquable. Les Jeux d’été du Canada, le 150e de la Confédération canadienne et un été chaud et ensoleillé ont contribué à un succès sans précédent. Et selon la directrice, Michelle Gervais, l’avenir s’annonce tout aussi prometteur.

Par Daniel BAHUAUD

Michelle Gervais est catégorique : « Cette année s’est avérée extraordinaire. Entre mai et septembre, notre centre d’information à Saint-Boniface a accueilli 8 500 visiteurs. En 2016, on en comptait 5 500. »

Des 8 500 visiteurs, 55 % étaient des Manitobains, venus à Winnipeg pour les Jeux d’été du Canada ou encore pour participer aux activités entourant le 150e de la Confédération canadienne. « 21 % de nos visiteurs sont venus du Québec et 9 % des autres régions du Canada, poursuit Michelle Gervais. Mais aussi, 15 % étaient des visiteurs internationaux. Des Américains, bien sûr, mais des Européens, des Mexicains et Sud-Américains ainsi que des touristes venus d’Asie et d’Afrique. »

De plus, les tournées pédestres du Vieux Saint-Boniface, offertes deux fois par jour par Tourisme Riel, ont attiré 583 personnes. Michelle Gervais élabore : « Ça représente une croissance de 11 % par rapport à 2016. La plupart des tournées ont été demandées en français, mais certaines se sont faites en version bilingue. Un peu plus de la moitié des participants étaient québécois. On constate que les Québécois veulent en savoir davantage sur Saint- Boniface et le fait français. Ils passent une à deux journées à visiter le quartier.»

Si les Québécois sont venus en plus grand nombre au Manitoba, c’est en partie grâce aux annonces publicitaires de Voyage Manitoba. « Pour la première fois, nos annonces ont été diffusées en français », souligne Michelle Gervais.

Tourisme Riel a également vendu plus de passeports touristiques, qui offrent un rabais de 40 % au prix d’entrée, non seulement à la tournée pédestre mais aussi à plusieurs sites et attractions, notamment le Musée de Saint-Boniface, la Maison Gabrielle-Roy, la Monnaie  royale canadienne et ses propres randonnées pédestres.

« D’habitude, on en vend entre 50 et 60. Cet été, 80 visiteurs les ont achetés. Pour nous, c’est un bon moyen de voir combien de temps les gens passent à visiter Saint-Boniface, puisque chaque passeport est numéroté. »

Pour les Jeux d’été du Canada, Tourisme Riel s’est également assuré que ses renseignements étaient inclus dans les trousses des athlètes. « Les étoiles se sont alignées, grâce aux Jeux, au 150e et à l’étéextraordinaire. Le Musée de Saint-Boniface a accueilli 10 608 vis teurs. En 2016, on en comptait 7 469. Et 3 571 personnes ont visité le Fort Gibraltar, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’an dernier. 900 personnes, dont 65 % étaient francophones, se sont rendues à la Maison Gabrielle-Roy. »

Pour Michelle Gervais, le défi est donc de consolider cette réussite. « On veut s’assurer que le tourisme continue sa croissance en 2018 et les années suivantes. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici