Par Barbara GORRAND

Depuis que le géant américain du commerce en ligne, Amazon, a annoncé en septembre dernier être à la recherche d’une ville idéale pour accueillir son deuxième siège social en Amérique du Nord, de nombreuses villes canadiennes ont annoncé leur intention de répondre à l’appel d’offres.

Avec 50 000 emplois à la clé, l’enjeu est de taille. Et même si le PDG de la firme, Jeff Bezos, a spécifié que le nouveau siège social serait implanté dans une ville d’au moins 1 million d’habitants, la capitale du Manitoba a choisi de présenter sa candidature.

Comme l’explique Dayna Spiring, la PDG de Economic Development Winnipeg, la ville ne manque pas d’atouts : « La Ville, la Province et Economic Development Winnipeg ont travaillé main dans la main sur cette proposition, en formant une Team Manitoba. Nous sommes persuadés que Winnipeg a beaucoup à offrir à Amazon, et nous sommes très fiers de l’offre que nous avons soumise et qui met en exergue nos points forts. Non seulement, Winnipeg est idéalement située, avec sa position centrale, mais la qualité de vie y est très élevée pour les employés d’Amazon et leurs familles, le coût des activités commerciales est peu élevé, nous avons une industrie technologique florissante, une pépinière de talents, ainsi qu’une communauté entrepreneuriale connectée et motivée. »

Pour appuyer sa campagne et le dépôt de son appel d’offres, Winnipeg a mis en ligne une vidéo mettant en vedette Obby Khan, l’ancien joueur des Blue Bombers, lancé dans une opération séduction envers Alexa, l’assistant personnel intelligent développé par Amazon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici