Réal Cloutier : « On s’attend à ce qu’il y ait beaucoup plus de gens qui se rendent au Centre de santé de Saint-Boniface. » Photo : Daniel Bahuaud
Réal Cloutier : « On s’attend à ce qu’il y ait beaucoup plus de gens qui se rendent au Centre de santé de Saint-Boniface. »
Photo : Daniel Bahuaud


Avec la fermeture de quatre cliniques express à Winnipeg, les francophones autrefois desservis à Saint-Vital et à Southdale devront se rendre au Centre de santé de Saint-Boniface, où les heures seront prolongées et du nouveau personnel sera embauché.

 

par Daniel BAHUAUD

L’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) fermera à la fin du mois les cliniques express de la rue Dakota, du chemin Vermillion et des avenues Portage et Jefferson.

Seule la clinique de la rue McGregor restera ouverte, pour desservir le North End de Winnipeg.

La fermeture des cliniques était préalablement prévue pour la fin de janvier, mais l’ORSW a décidé de l’avancer d’un mois. Réal Cloutier, le président intérimaire et chef d’exploitation à l’ORSW, explique : « L’épargne sera d’environ 700 000 $. Il s’agit des sommes dépensées sur le loyer, le chauffage, l’électricité etc. de ces établissements. »

Réal Cloutier souligne que les services en français seront concentrés, et bonifiés, au Centre de santé de Saint-Boniface, situé dans le centre Accès Saint-Boniface, au 170, rue Goulet.

« On s’attend à ce qu’il y ait beaucoup plus de gens qui se rendeont au Centre de santé. Pour répondre à la demande anticipée, nous embauchons présentement quatre infirmières praticiennes et deux infirmières en soins primaires. C’est donc tripler le nombre d’infirmières praticiennes au Centre de santé, puisqu’à l’heure actuelle, il y en a seulement deux en place. »

Pour mieux répondre à la demande accrue, les heures pour les patients du Centre de santé ont été prolongées depuis le 15 novembre (du lundi au jeudi de 7 h à 18 h et les vendredis de 7 h à 16 h 30).

En outre, le centre Accès Saint-Boniface sera doté d’une nouvelle clinique sans rendez-vous. Ainsi, à partir du 17 janvier, le public pourra obtenir des soins sans rendez-vous, du mercredi au vendredi (de 12 h à 19 h 30) et les samedis, dimanches et jours fériés (de 9 h à 16 h 30).

Annie Bédard, la directrice générale de Santé en français Manitoba, déplore la fermeture des cliniques express, mais croit que la concentration des services en français au centre Accès Saint-Boniface est « une solution de rechange ».

« C’est demander aux résidents de Saint-Vital de faire le trajet à Saint-Boniface, ce qui peut poser un défi pour les aînés ou encore ceux qui dépendent du transport en commun. Mais, en cette période d’austérité et de grandes coupures, on a l’assurance d’une bonification des services en français et une augmentation des heures de fréquentation, à un endroit où le personnel et le milieu de travail sont véritablement francophones. Au moins, on a ça. »

Selon Réal Cloutier, la fermeture des cliniques express n’occasionnera aucune mise à pied. « Avec la restructuration en cours partout à l’ORSW, on sait que ce personnel aura de l’emploi, notamment au sein de nos programmes de soins primaires. »


 

Les postes éliminés avec la fermeture des quatre cliniques express :

  • 18 infirmières praticiennes
  • 7 infirmières en soins primaires
  • 6 adjointes administratives en soins primaires
  • 2 adjointes administratives sénior en soins primaire

 

Au Centre de santé de Saint-Boniface, à l’heure actuelle, le personnel est composé de :

  • 11 médecins
  • 2 infirmières praticiennes
  • 7 infirmières en santé primaire
  • 3 diététistes en santé primaire
  • 1 spécialiste de l’exercice en santé primaire
  • 1 psychiatre consultant
  • 3 conseillers en santé mentale
  • 1 pharmacien
  • 8 adjointes administratives en soins primaires
  • 1 directrice en gérance
  • 2 gestionnaires
  • 1 coordinatrice des communications et du personnel administratif

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici