Consulter le public : voilà l’approche choisie par trois promoteurs immobiliers qui veulent chacun construire un immeuble à appartements dans les deux prochaines années. Pour ces entrepreneurs, un dialogue avec les Bonifaciens est la clé de la réussite.

par Daniel BAHUAUD

PASCAL TOUPIN-SELINGER, gérant du développement chez Ironclad Developments

Nous voulons construire un immeuble de cinq étages au 173, rue Notre-Dame, à l’angle de la rue Saint-Joseph. Le projet coûtera près de 17 millions $. Notre objectif est de fournir des appartements de plusieurs chambres pour les jeunes familles qui veulent vivre à Saint-Boniface. La grande majorité de nos 78 appartements aura donc deux ou trois chambres. On sait que la plupart des appartements du Vieux Saint-Boniface sont plus petits. C’est idéal pour les étudiants et les célibataires. Mais il y a beaucoup de gens, entre autres des nouveaux arrivants, qui demeurent à Winnipeg et qui seraient heureux d’habiter le quartier et d’inscrire leurs enfants à l’école Taché.

Nous sommes très confiants que les travaux de construction pourront commencer dès septembre. Le 1er février, nous avons tenu une réunion publique pour présenter notre concept. Nous avons aussi rencontré Lyndsey Marshal et Andrèse Gosselin, la présidente et la viceprésidente de l’Association des résidents du Vieux Saint-Boniface.

C’était important d’écouter les Bonifaciens, de discuter avec eux et de respecter leurs perspectives et suggestions. Le plan de développement secondaire de Saint-Boniface permet des immeubles plus hauts que celui qu’on propose. On voulait respecter le fait que les résidents n’en voulaient pas. On ne veut pas non plus changer l’apparence du quartier. La cour de devant sur la Notre- Dame sera à 25 pieds du trottoir, comme pour les maisons. De plus, l’édifice aura une partie à seulement trois étages, pour ne pas causer un effet choc avec les maisons actuelles.

On veut quand même montrer notre projet final au public une deuxième fois, tout probablement le 22 mars. Le 26mars, on présentera notre demande de variance du zonage au Comité communautaire Riel. On espère obtenir les appro bations de la Ville de Winnipeg pour notre projet dès le mois de mai.

JASON VAN ROOY, gérant du marketing et du service à la clientèle chez Towers Realty Group

Nous souhaitons construire un immeuble au 210, rue Masson. Pendant quatre mois en 2016 et 2017, nous avons tenu des consultations avec le grand public, les résidents d’immeubles avoisinants, le conseiller municipal de Saint-Boniface Mathieu Allard, ainsi que plusieurs organismes, comme l’Université de Saint-Boniface.

Au départ, nous avions proposé un édifice de huit étages, comme l’Accueil colombien qui est juste à côté. Notre dialogue avec le public nous a permis de comprendre que huit étages, c’était trop imposant pour un coin de rue. Surtout qu’on doit aussi incorporer l’ancienne école normale, un édifice historique.

Lors de notre prochaine consultation publique, qui aura lieu le 12 mars (1), nous proposerons donc un immeuble de quatre étages, avec près de 55 appartements. Les suites seront de tailles variées, de 600 pieds carrés à 1 000 pieds carrés, pour répondre à plusieurs clientèles, comme les étudiants de l’USB, les couples et les familles.

Le fait de proposer un immeuble plus petit nous a aussi permis de repenser la manière dont nous incorporerons l’ancienne école normale. Cet édifice historique sera bien mieux mis en valeur. Trois côtés de la bâtisse seront entourés d’espaces verts. Le coin de rue sera agréable à voir.

Après avoir consulté à nouveau le public, nous espérons demander la variance de zonage nécessaire à la Ville. Bien sûr, puisque nous avons affaire à un édifice historique, il faudra aussi obtenir l’aval du Comité des édifices et des ressources historiques de la Ville. Nous espérons avancer assez rapidement, étant donné qu’on aura obtenu l’approbation du public. On espère commencer nos travaux cette année.

PAUL ALLARD, copropriétaire de la firme Kai Asset Management

Un dialogue franc et ouvert avec le public est un élément clé pour faire avancer un projet immobilier. J’ai eu de bons échos sur l’approche transparente de Towers Realty Group et d’Ironclad Developments. C’est ce qu’il faut.

En novembre 2017, nous avons tenu une consultation publique pour Le Quartier, l’immeuble de quatre étages que nous voulons ériger au 174, boulevard Provencher. Le 15 janvier, le Comité communautaire Riel a approuvé notre variance de zonage. Le Conseil de la Ville l’a adoptée le 22 février. Alors nous sommes très confiants que nous pourrons aller de l’avant.

Consulter le public n’empêche pourtant pas des petits pépins. Deux Bonifaciens ont fait appel concernant notre variance de rezonage. Ils s’objectent principalement au manque de stationnement pour les visiteurs, et du fait que nous voulons une zone de déchar – gement sur la Provencher. Nous croyons pouvoir régler ce différend assez rapidement, et nous mettre à poser les fondations de notre projet de dix millions $ dès l’été.

(1) La rencontre publique du projet de Towers Realty Group aura lieu le 12 mars, de 17 h à 20 h au Centre culturel franco-manitobain, situé au 340, boulevard Provencher.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici