Claude Bellefeuille lance son premier album, Collé. Photo : Gracieuseté Claude Bellefeuille.

Collé : un adjectif simple et pourtant très évocateur pour Claude Bellefeuille, qui en a fait le titre de son nouvel et premier album de musique. À 54 ans, le musicien franco-ontarien d’origine conclut un projet de longue haleine. En espérant que ce soit le premier d’une grande lignée.

« Je viens d’une famille très musicale. J’ai laissé ça de côté pendant un temps, jusqu’au moment d’une sorte de crise de la quarantaine. J’ai commencé à reprendre le piano classique, puis écrire des chansons. »

Dix chansons figurent sur cet album, à travers desquelles Claude Bellefeuille aborde surtout et justement cette crise de la quarantaine. « Blues de la vieillesse parle de cette approche de la cinquantaine. C’est une manière farfelue de parler de la vieillesse, du temps qui passe. En fait, Collé est un album léger, pour faire rire les gens. »

Claude Bellefeuille n’a pas peur de le dire : son épouse est sa muse. Dans Collé, il parle d’amour, de couple, mais aussi d’amitié et de sa province d’adoption. « C’était important d’insérer des références culturelles manitobaines, en parlant de social ou bien du Festival du Voyageur par exemple. Les gens d’ici m’ont beaucoup inspiré, et aidé aussi, comme Édouard Lamontagne et Daniel Roy. »

Collé, c’est donc un méli-mélo de la vie de Claude Bellefeuille, sous des airs de blues, de valse, de funk ou bien de musique latine.

Le lancement de l’album de Claude Bellefeuille aura lieu le jeudi 22 novembre à 19 H dans la salle 1234 de l’Université de Saint-Boniface.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici