Sur la photo, Erwan Bouchaud à gauche et Emmanuel Perez, les cofondateurs des Bleus. En décrochant la première place des play-offs de la division 6, les Bleus ont également obtenu la coupe.

Maintenant que l’équipe des Bleus est montée en 5e division sur les 8 niveaux que comprend la Manitoba Major Soccer League, l’heure est à l’optimisme, voire au rêve.

Par Marie BERCKVENS

Les deux fondateurs de l’équipe des Bleus, Erwan Bouchaud et Emmanuel Perez, sont fiers. Fiers de leur équipe et fiers que leur victoire coïncide avec la victoire d’autres Bleus à la Coupe du monde de soccer. Ce doublé (premier du championnat et la coupe aux termes des éliminatoires), ils l’avaient déjà réalisé en 2002. (1)

Le cofondateur de l’équipe et joueur, Emmanuel Perez, raconte : « On joue avec toute la francophonie internationale. Et comme peu d’équipes francophones étaient représentées au Mondial à part le Maroc, la Belgique et la France, beaucoup de joueurs se sont associés à l’équipe de France. Ils se sentaient un peu champions du monde à leur façon. »

Cette remontée en 5e division est-elle un cadeau empoisonné pour l’équipe des Bleus fondée en 2010? « Pas vraiment », répond d’emblée Erwan Bouchaud. « Financièrement, ça ne change rien. Les frais s’élèvent toujours à environ 250 dollars par personne pour une saison. Les arbitres sont les mêmes. Ce qui va changer, c’est la qualité du soccer. On va jouer contre des équipes en principe plus fortes. Il va falloir que l’on adapte notre niveau de jeu.

« Mais je suis confiant. J’ai déjà été appelé pour jouer dans des équipes supérieures et je me suis aperçu que le niveau individuel n’était pas très différent. Par contre, au niveau des équipes, elles sont plus homogènes. Dans notre équipe, il faut qu’on compose avec des écarts de niveaux. »

Dans une perspective à long terme, les deux fondateurs et amis de longue date nourrissent un rêve, celui de mettre sur pied une équipe de jeunes. Emmanuel Perez confie : « On aimerait avoir différents niveaux d’âge des Bleus. Là, on a des Bleus adultes. On a cette idée d’encourager les jeunes à continuer, dans l’espoir de pérenniser les Bleus ».

Erwan Bouchaud abonde dans le même sens : « Il y a un énorme potentiel. Le championnat auquel participent les Rouges de l’USB est très court. Ensuite, il n’y a rien. Et donc, ces jeunes-là se retrouvent à jouer dans des équipes anglophones à un très haut niveau. Et ils sont forcés de se disséminer entre plusieurs équipes. Idéalement, on aimerait constituer une équipe élite et une équipe jeune pour garder le fait francophone bien vivant dans notre sport. »

Avant de concrétiser ce voeu, les Bleus, terre à terre, espèrent surtout rester en 5e division. Les cofondateurs sont unanimes : « L’objectif avant tout, c’est le maintien. On va prendre les matchs les uns après les autres. Si on reste dans les cinq premiers, notre objectif sera atteint. » Pour le moment, les Bleus se concentrent sur la saison de soccer en salle. Dès le mois de mai prochain, les choses sérieuses reprendront.

(1) Les joueurs qui composent l’équipe des Bleus sont Khaled Abed, Merouane Abed, Yahya Bechara, Hamza Bezzaz, Erwan Bouchaud, Jérôme Champagne, Nassim Hamlaoui, Marc Krischeir Jean Félix Tchicaya, Mickael Michel, Nassim Morsli, Alan Nobili, Brendan O’Shaughnessy, Christian Pantel, Diego Paz, Emmanuel Perez, Patrick Rey, Matthew Rothenberger, Benoit Tallon, Adrian Vannahme, Eric Zogbi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici