Coupe Ti-Cul. (photo : gracieuseté Eric Foidart)

Entre Sainte-Anne et Richer, chez Pierre Tétrault, le hockey bottine était à l’honneur en ce début de février. La Coupe Ti-Cul, le 2 février, a précédé la Coupe Ti-Con le 9 février. Si les deux rendez-vous prennent la forme de tournois sportifs, c’est d’abord et avant tout une occasion de s’amuser en français.

Par Camille HARPER

Pierre Tétrault, grand amateur de hockey, a eu l’idée avec son frère et quelques amis, il y a 20 ans, de mettre sur pied la Coupe Ti-Cul. « On pensait que ce serait le fun d’organiser un tournoi de hockey bottine chez mes parents à La Broquerie. Trois jours plus tard, une douzaine de gars étaient chez nous. Depuis, chaque année, où que je réside, j’organise chez moi la Coupe Ti-Cul. »

Pour sa 20e édition le 2 février dernier, la Coupe Ti-Cul a rassemblé une quarantaine de joueurs. « C’est sur invitation seulement. Les joueurs sont des amis, des collègues, de la famille. Cette année, on a aussi accueilli les joueurs étoiles de la Coupe Ti-Con, choisis par ses organisateurs. L’équipe des North Stars, composée de Damien Beaudoin, Rémi Lemoine, Joël Fouasse, Colin David, Daniel Dorge et le gardien Kaleb Bourgouin, a remporté la coupe. »

Cette double décennie a également été célébrée par l’inauguration d’un nouveau vestiaire pour les joueurs. « J’ai commencé la construction de la nouvelle salle de hockey en octobre et je l’ai finie juste à temps pour le tournoi. J’ai eu l’aide inestimable d’au moins six amis pour réaliser ce projet. J’ai compté, et certains m’ont donné pas moins de 50 heures de leur temps! »

Par ailleurs, Mats Bédard, l’un des participants, avait apporté sa propre bière à faire goûter aux joueurs. Pierre Tétrault raconte : « C’était nouveau et les gars ont vraiment aimé ça. »

Une semaine plus tard, c’était au tour des plus jeunes avec la 6e Coupe Ti-Con, qui a rassemblé 28 joueurs âgés de 12 à 17 ans. « Ce sont mes deux gars, Alexandre et Emanuel, qui l’ont organisée. Je suis très fier de les voir continuer à leur façon cette tradition qui me tient à cœur. »

La Coupe Ti-Con a été remportée cette année par l’équipe des Bruins de Boston, composée de Rémi Lepage, Luc Lagassé, Declan Vermette, Colin Marion, Adam Tétrault, caleb Arnaud et le gardien Caleb Legal. Ils étaient entraînés par Claude Arnaud.

Pierre Tétrault, alias le commissaire, l’affirme, « ces tournois de hockey bottine, c’est vraiment une belle tradition dans nos hivers. Ça nous pousse à sortir dehors. Chez nous, on aime et on attend l’hiver grâce à ces rendez-vous ».

Mais plus que le sport, c’est surtout la joie de se retrouver en français qui prime. Le commissaire est catégorique : « Aux Coupes Ti-Cul et Ti-Con, tout doit se passer en français. C’est important pour nous. C’est tellement difficile de nos jours de trouver des occasions de faire des choses uniquement en français au Manitoba. »

Hymne national, fausse conférence « à la presse » pour lancer le tournoi, distribution de trophées humoristiques tels que le Trophée Jean Bloc-Déchotte pour le meilleur défenseur du tournoi ou encore Yvon Pascoré pour le meilleur gardien, les occasions de rire sont nombreuses et elles se déclinent toutes en français.

« C’est plein de petits détails niaiseux mais ce sont eux qui font le succès de notre tradition. D’ailleurs, le plus souvent, les joueurs qui ont participé une fois au tournoi me redemandent de les inviter l’année suivante car ils se sont tous amusés. »

Les joueurs de la 6e Coupe Ti-Con.
Une quarantaine de personnes ont joué au hockey bottine en français chez Pierre Tétrault lors de la Coupe Ti-Cul le 2 février dernier.
L’équipe des North Stars a emporté la 20e Coupe Ti-Cul.
Pierre Tétrault a inauguré la nouvelle salle des joueurs lors de la 20e Coupe Ti-Cul.

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Félicitations à tous les participants et aux organisateurs de cette tradition hockeyesque! Voilà une belle preuve qu’il est possible de s’amuser en français. Bravo!
    Pauline Tétrault de Montréal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici