Julie Legal, dans son rôle de femme de ménage maladroite, dans la pièce Une belle-mère encombrante. Photo : Gracieuseté Julie Legal.

La compagnie du Théâtre Montcalm foule les planches de la Salle du centenaire de Saint Jean-Baptiste pour la 29ème année, pour présenter Une belle-mère encombrante, une pièce de Jo Baron. Une mise en scène de Denis Foidart, qui sera présentée du 1er au 3 mars.

 

Par Morgane LEMÉE

 

Depuis maintenant 29 ans, la compagnie du Théâtre Montcalm divertie la communauté de Saint Jean-Baptiste. La tradition continue et, pour Julie Legal, présidente du comité culturel de Saint Jean-Baptiste et comédienne du Théâtre Montcalm, elle n’est pas prête de s’arrêter.

« Ce qui admirable, c’est le dévouement des gens qui sont impliqués depuis les débuts. Pour des gens comme Denis Foidart ou Annette Bouchard, il est inconcevable que le Théâtre Montcalm tombe à l’eau. Et puis, nous sommes choyés d’avoir un public aussi fidèle, toujours présent pour nous encourager. »

Cette année, le Théâtre Montcalm présente Une belle-mère encombrante, une pière écrite par Jo Baron. On y retrouve le stéréotype de la belle-mère, dans un style de pièce plutôt absurde, en accord avec l’envie du Théâtre Montcalm : faire rire les gens.

« La belle-mère du personnage de l’époux est décédée. Mon personnage, la femme de ménage, aspire malencontreusement et sans le savoir, les cendres de la défunte. S’en suit une multitude de péripéties! Cette pièce est un mélange de plein de choses. Ce que ce n’est pas, c’est sérieux. »

Les représentations d’Une belle-mère encombrante auront lieu à la Salle du centenaire de Saint Jean-Baptiste, les 1er et 2 mars à 20 h et le 3 mars à 14 h. Prix des billets : 20 $ adulte, 10 $ enfant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici