Je m’appelle Apolline. Je viens de Lille, en France et j’ai 15 ans. Dans le cadre d’un stage de découverte en entreprise, j’ai passé une semaine dans la rédaction du journal La Liberté. Vous l’aurez deviné, je veux devenir journaliste!

Je suis arrivée au Manitoba le 26 juin, et la rédactrice en chef, Sophie Gaulin, m’a proposé de visiter des lieux touristiques pour apprendre de nouvelles choses sur le Manitoba et le Canada en général. Au retour de chacune de mes visites, j’écris sur mon expérience.

Par Apolline GRZECHNIK (Collaboration spéciale)

Lorsqu’on est une touriste à Winnipeg, on nous recommande souvent de visiter le zoo du parc Assiniboine, avec ses ours polaires notamment. Il fallait absolument que je voie ça! Le 11 juillet, je suis partie me faire ma propre opinion, accompagnée de deux autres journalistes.

Les animaux du zoo sont répartis dans plusieurs zones, correspondant chacune à un continent. Il y en a sept en tout, dont l’Asie, l’Arctique ou encore l’Amérique du sud.

Ce zoo a la particularité de disposer d’un Centre international de conservation des ours polaires. Six ours y étaient présents lors de ma visite. Une salle de la zone réservée aux espèces venant de l’Arctique nous explique en détails comment les ours sont protégés. Et elle nous donne des conseils pour lutter contre le réchauffement climatique, qui affecte l’habitat des ours polaires, en faisant de simples petites choses dans notre quotidien. C’est génial car on y apprend plein de choses, et les enfants qui ne savent pas encore lire peuvent même comparer leurs mains aux pattes d’un ours!

J’ai eu la chance d’observer quatre ours, dans plusieurs enclos. L’endroit le plus connu et le plus impressionnant est le tunnel sous l’eau qui permet d’admirer les ours et les phoques en train de nager. C’était vraiment sensationnel. J’ai même vu deux ours se battre juste au dessus de ma tête! Une sacrée expérience pour moi car à Lille, il n’y a pas d’ours polaires.

J’ai aussi beaucoup apprécié un autre endroit du zoo : le Jardin des papillons. Les papillons y volent tout autour de nous. Il y en a de toutes les couleurs et de toutes les tailles. C’est magique.

Ma visite m’a également permis de croiser des tigres, des kangourous et même des lynx. C’était un vrai tour du monde!

Ma seule critique : la taille des enclos ne m’a parfois par semblée appropriée aux animaux. En effet, certains sont immenses pour n’héberger qu’un seul animal, comme la chouette blanche, ou encore le tigre ou le léopard des neiges. À l’inverse, le chameau et le dromadaire n’ont pas beaucoup d’espace.

Et pour finir, un conseil : prévoyez au moins deux heures si vous voulez vraiment profiter du zoo et découvrir ses merveilles. Moi, j’y ai passé trois heures et je ne me suis pas ennuyée une seule minute!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici