Geneviève Bacchus, franco-Ontarienne de Sarnia. Photo : gracieuseté de Français pour l’avenir

Du 11 au 16 août se tiendra le Forum national des jeunes ambassadeurs (FNJA) qui vise à promouvoir le français par l’entremise des jeunes. Les participants, âgés de moins de 18 ans, se sont portés volontaires pour mettre de l’avant le français durant leurs vacances d’été.

 

Charles-Antoine CÔTÉ (Francopresse)

 

L’événement qui aura lieu à Victoria en Colombie-Britannique est parrainé par l’organisme Français pour l’avenir, qui a pour but d’encourager le bilinguisme ainsi que les bienfaits de la communication en français. La mission de l’organisme consiste aussi à favoriser l’implication des jeunes.Pour Noëlla Gallo, coordonnatrice des programmes, il est important pour les jeunes de s’impliquer. «Je pense que c’est important qu’on les place dans une position de leader et que nous leur donnons la parole et que nous les écoutions.»

 

Les participants

Geneviève Bacchus (Franco-Ontarienne de Sarnia)

Pourquoi t’es-tu engagée dans le programme Jeunes ambassadeurs?

C’est mon professeur de français qui m’a introduit au programme [sic], elle m’a dit que je ferais une bonne candidate. Puis je trouvais le programme vraiment intéressant étant donné que j’ai toujours était passionné par la langue française en partie parce que ma mère est Québécoise.

Quels sont tes engagements?

J’ai trois idées d’engagement que je pourrais faire dans mon école secondaire. La première étant de me joindre au club de multiculturalisme pour montrer aux autres la culture française et les avantages d’être bilingue. Ma deuxième idée est d’obtenir de l’aide académique pour les élèves dans les programmes de français de notre école pour les motiver à continuer leurs études en français. Ma troisième idée serait de faire des présentations dans les classes de 11e et 12e années pour encourager à participer au programme Jeunes ambassadeurs dans les années prochaines.

Que penses-tu que le programme va t’apporter, comme expérience? Qu’est-ce que tu penses que ça va t’apporter comme expérience d’avoir participé à un tel programme ?

Après les cinq jours à Victoria, je crois que je serais un meilleur leader. Alors, en revenant à Sarnia je disposerais de meilleurs moyens pour gérer les projets que je veux créer dans ma communauté grâce aux informations que j’ai appris au FNJA.

Quelles sont tes attentes pour le Forum national des jeunes ambassadeurs 2019 ?

J’ai vraiment hâte de rencontrer les autres candidats et candidates parce que  je veux savoir quelle est leur histoire, leur vision du bilinguisme et pourquoi il aime la francophonie autant que moi. J’ai hâte de partager cette passion avec d’autres.

 

Peter Noel (Francophile de Conception Bay South, à Terre-Neuve-et-Labrador)

Pourquoi t’es-tu engagé dans le programme Jeunes ambassadeurs ?

J’ai vu le programme Jeunes ambassadeurs comme une opportunité de vivre une expérience inoubliable. J’ai une passion pour le français et le bilinguisme donc avec le programme j’aurais l’opportunité de voyager quelque part où je n’ai jamais été, de pratiquer ma langue et de rencontrer des élèves de partout au Canada.

Quels sont tes engagements?

À mon école, les élèves suivent le cours d’immersion en français pour la première moitié de l’année et n’ont aucun cours de français durant l’autre moitié de l’année. Comme les élèves ne peuvent plus pratiquer leur français, je pense fonder un club de français qui organisera des événements comme le visionnement de films en français afin que les élèves puissent conserver une bonne base de français.

Que penses-tu que le programme va t’apporter, comme expérience?

Je crois que ça va m’apprendre comment je peux promouvoir de mon mieux le bilinguisme dans ma communauté à Terre-Neuve.

Quelles sont tes attentes pour le Forum national jeunes ambassadeur 2019 ?

Je souhaite développer de nouvelles compétences et rencontrer de nouvelles personnes, mais avant tout je souhaite savoir comment créer de nouveaux projets qui n’existaient pas avant. Tout cela afin de favoriser le bilinguisme.

 

Bryce Poulin (Francophile de Winnipeg, au Manitoba)

Pourquoi t’es-tu engagé dans le programme Jeunes ambassadeurs ?

C’est mon enseignant qui m’a proposé de faire partie du programme et qui m’a dit que je ferais un très bon candidat. Donc j’ai fait mes recherches pour savoir de quoi ça avait l’air et puis je me suis dit pourquoi ne pas proposer ma candidature. Et c’est comme ça que je me suis engagé dans le programme jeunes ambassadeurs.

Quels sont tes engagements?

Donc, l’année prochaine je vais aller avec les huitièmes années de mon école à un camp d’été qui va accueillir entre 100 et 150 jeunes et j’espère organiser quelques activités en français au camp. Tout cela dans le but de promouvoir le français.

Que penses-tu que le programme va t’apporter, comme expérience?

J’ai toujours été quelqu’un d’un peu timide, spécialement pour assurer un rôle d’un leader. Donc j’espérais que ça allait m’apporter des outils qui vont peut-être m’aider. C’est aussi une opportunité qui risque de ne jamais revenir dans ma vie. J’ai juste la chance de le faire une fois et c’est tout. Alors je voulais tenter ma chance et obtenir des outils pour améliorer mes compétences.

Quelles sont tes attentes pour le Forum national jeunes ambassadeur 2019?

J’espère juste rencontrer d’autres jeunes qui veulent promouvoir le français et j’espère aussi améliorer mon français et apprendre certaines choses comme des nouveaux mots.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici