Angela Cassie, qui se représente à la vice-présidence de la SFM. Photo : Ophélie Doireau.

Le troisième Forum de la francophonie a réuni environ 80 personnes le 25 septembre, au sous-sol de la Cathédrale de Saint-Boniface. L’objectif : faire le point sur l’avancement du Plan stratégique de la francophonie du Manitoba. Et sur ce qu’il faudra entreprendre pour l’améliorer.

 

Par Ophélie DOIREAU et Morgane LEMÉE

 

Au programme de la soirée : présentation des avancements pour chacun des cinq axes stratégiques du Plan stratégique communautaire (PSC), tables rondes et élections des huit membres organisationnels sectoriels du Conseil d’administration de la SFM. (1)

Six membres ont été réélus pour un nouveau mandat d’un an. Pour le secteur éducation : Monique Guénette ; juridique : Denis Guénette ; milieu rural et municipalités : Armand Poirier ; patrimoine : Philippe Mailhot ; santé et services sociaux : Janique Fortier ; sport : Joël Martine.

Pour le secteur de la culture, Nathalie Thiesen laisse sa place à Alphonse Lawson, aussi président de l’Amicale de la francophonie multiculturelle du Manitoba. Personne n’a été élu pour le secteur économie et finances. À ce sujet, Louis Allain, directeur général du CDEM : « Nous n’avions pas anticipé que Denis Tétrault ne se représenterait pas. Le CA de la SFM nommera quelqu’un lors de son AGA. » (2)

Pour ce troisième forum, la SFM a décidé de changer le format en faisant un rapport commun basé sur les cinq axes stratégiques, plutôt que de lire 22 rapports. Angela Cassie, vice-présidente de la SFM : « Dès le début, on savait que le rapport allait être gros. On voulait offrir à tous les nouveaux membres du CA de parler. Les gens nous ont fait remarquer qu’il n’y avait pas assez d’occasion de dialogue. Cette année, nous voulions que ce forum soit plus participatif et que l’on puisse contribuer. »

Angela Cassie précise que les rapports fournis n’abordent pas encore des résultats, mais sont plutôt basés sur les projets. « Beaucoup d’organismes ont fait des ajustements dans leur propre plan stratégique pour s’aligner avec le PSC. La prochaine étape serait sûrement de faire un rapport des résultats. »

À chaque table ronde, des employés de la SFM récoltaient les idées et commentaires des membres participants. Angela Cassie : « Nous ne savons pas encore ce que nous allons faire de toutes ces informations. Il faudra les trier et les analyser. Nous rendrons sûrement un rapport plus tard. Nous ferons aussi encore une fois un sondage. Est-ce que c’est le modèle que nous allons garder? Il y aura certainement encore des ajustements à faire. »

Daniel Boucher, directeur général de la SFM, ajoute : « Ce nouveau format est un test, nous avons pris en compte les commentaires de l’an passé et nous allons continuer de nous ajuster. Nous sommes encore en train d’apprendre. »

 

(1) Axe 1 : Vitalité et pérennité. Axe 2 : Services. Axe 3 : Diversité et inclusion. Axe 4 : Fierté, célébration et participation. Axe 5 : Capacités et structures sociales, communautaires et institutionnelles.

(2) Le forum se tient dans la perspective de l’AGA de la SFM du 17 octobre, où le conseil d’administration de 22 membres sera complété.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici