"Où sont-ils maintenant" Photo : Gracieuseté Levy Abad

Ce soir le Musée canadien pour les droits de la personne a décidé d’accueillir la soirée « La nuit des disparus », organisée par le Winnipeg Multicultural Human Rights Forum.

 

Par Ophélie DOIREAU

 

« Le but de la soirée est de se rappeler la disparition de personnes ordinaires ou activistes. » Lors la soirée, il y aura des chansons, des poèmes et des formes d’expression diverses pour commémorer la mémoire des personnes disparues.

Le communiqué précise : « À travers le monde, des personnes ont disparu parce qu’elles luttaient pour la justice sociale, la liberté ou les droits humains. Nous devons nous rappeler de ces personnes pour continuer leur combat. Les droits pour la personne ne sont pas acquis partout dans le monde. »

Pour ce projet, le Winnipeg Multicultural Human Rights Forum a pu compter sur plusieurs partenariats : Las Americas and Chilean Human Rights Council, Migrante-Manitoba, Rodeemos El dialogo-Colombia, International Tamil Refugee Assistance, Kurdish Initiative for Refugees Inc. et le Musée canadien pour les droits de la personne.

Les organisateurs donnent la mise en perspective suivante : « Ces personnes étaient des êtres humains avec un nom, une histoire. La politique de pays comme les Philippines, l’Éthiopie, la Colombie et le Chili sont très autoritaires vis-à-vis des libertés de chacun. Mais ici au Manitoba, nous devons nous souvenir et rendre hommage aux femmes et aux filles autochtones disparues et assassinées. »

L’événement se déroulera ce soir au Musée canadien pour les droits de la personne de 18h à 21h.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici