Photo: Laëtitia Kermarrec

Freeze Frame, le festival international de films pour enfants de tous âges, offre une diversité culturelle et une expérience collective, fondées sur des ententes de partenariats et la passion d’un couple cinéphile (1).

Par Laëtitia KERMARREC

Le scénariste-réalisateur Pascal Boutroy, et sa femme Nicole Matiation, directrice générale de On Screen Manitoba, ont mis sur pied le Freeze Frame car ils désiraient offrir un paysage cinématographique plus diversifié, quand la situation actuelle tend à l’éteindre.

Ceci en se concentrant sur les films pour enfants et adolescents, dans lesquels tous les styles sont montrés : films d’action, science fiction, humour…

Contrairement à la télévision et au cinéma, où les films diffusés sont majoritairement produits en Amérique, une multitude de pays sont donc représentés au festival avec, cette année, des films diffusés sont majoritairement produits en Amérique, une multitude de pays sont donc représentés au festival avec, cette année, des films provenant du Kenya et du Brésil.

Pour trouver ces films originaux, Pascal Boutroy part en repérage chaque année au festival Cinékid à Amsterdam.

Il regarde des dizaines de films pour enfants, et sélectionne ceux qui piquent le plus son intérêt de par leur rare qualité artistique. Parfois les réalisateurs eux-mêmes approchent Pascal Boutroy pour lui proposer leurs films.

Freeze Frame n’est donc pas un festival de première. C’està- dire que le but n’est pas de présenter des nouveautés, mais plutôt de faire découvrir des films étrangers qui n’auraient jamais pu être vus autrement.

L’évènement fait partie d’un réseau de distribution alternatif important pour les artistes qui n’auront jamais la possibilité de passer par les réseaux commerciaux.

Pascal Boutroy souligne qu’à part la France, qui a mis en place un système bien particulier, les réalisateurs de tous les pays rencontrent un vrai problème pour diffuser leurs films à l’écran.

Dans la large majorité des cas, Freeze Frame est donc le seul moyen pour bien des artistes de faire découvrir leurs films. Freeze Frame est organisé de manière à se consacrer aux écoles pendant la semaine, et au grand public les fins de semaine.

Des ateliers créatifs pour les jeunes sont proposés au cours du festival, et les professionnels se déplacent souvent aussi directement dans les écoles.

Pascal Boutroy insiste sur l’expérience collective que permet ce festival.

« Ce n’est pas comme voir un film seul dans son sous-sol. Ici on partage avec beaucoup de monde. »

Des discussions sont aussi parfois organisées après le visionnement pour partager des impressions.

Même si le festival s’adresse d’abord aux enfants et aux adolescents, tous les cinéphiles devraient y trouver satisfaction. Pascal Boutroy révèle que certains parents qui amenaient autrefois leurs enfants au festival continuent d’y aller en couple une fois leurs enfants partis du foyer familial.

(1) Le festival international de films pour enfants de tous âges, Freeze frame, a lieu au Centre culturel franco-manitobain jusqu’au 15 mars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici