De gauche à droite en haut : Yan Dallaire - directeur de la programmation et animateur/réalisateur, Yanick Laroche - représentant des ventes et animateur, Jean Fontaine - animateur/réalisateur et responsable des projets spéciaux. De gauche à droite en bas : Yaya Doumbia – DG et Moutari Arouna - coordonnateur de bureau. Photo : gracieuseté Yan Dallaire

Un an après la mise en place d’un nouveau plan stratégique, la radio communautaire Envol FM a réussi à finir l’exercice financier 2018-2019 avec un surplus. Plus que jamais les liens avec les organismes communautaires sont au cœur des priorités.

 

Par Ophélie DOIREAU

 

Plusieurs points ont été abordés par Yaya Doumbia, le directeur général depuis 2017, lors de l’AGA virtuelle d’Envol FM le 7 mai, à laquelle une quarantaine de personnes ont assisté.

« Avec le nouveau plan stratégique, nous avons mis l’emphase sur la qualité en ondes. Trois nouvelles émissions ont été développées, une présence en région a été assurée, un contenu journaliste a été mis en place. Les partenariats avec les organismes communautaires nous ont permis d’atteindre ces résultats. »

Valérie Rémillard, la présidente sortante, ajoute : « Tout ceci n’aurait pas été possible sans les bénévoles, qui ont consacré environ 3 000 heures de travail bénévole. Nous sommes reconnaissants de pouvoir compter sur eux. »

Pour la première année, la radio communautaire a pu enregistrer un surplus de 10 583 $. Mathieu Jubinville, le trésorier, explique ainsi ce résultat : « Il y a eu une hausse de ventes de publicité, passées de 43 759 $ à 55 171 $, et une augmentation de la subvention de Patrimoine canadien de 118 500 $ à 132 000 $. »

Toutefois, Yaya Doumbia précise « qu’il est possible que pour l’année 2019-2020 il y ait un déficit dû à la COVID-19. Nous avons eu des frais supplémentaires, comme l’installation de petits studios chez nos employés pour continuer de diffuser.

« Mais je compte toujours sur nos partenariats avec les organismes communautaires pour remplir notre mandat. Nous avons des projets en cours avec le CJP, la DSFM, le CDEM ou encore Pluri-elles. »

Un tout nouveau conseil d’administration a été élu, aucun membre du CA sortant n’ayant opté de solliciter un autre mandat. Neuf places étaient donc vacantes. Valérie Rémillard note que « les personnes quittent le conseil d’administration pour diverses raisons, comme l’impossibilité de consacrer assez de temps à la radio. »

Des neuf postes à pourvoir, sept ont été comblés par : Daniel Boissonneault, Marcel Druwé, Me Laura Nagy, Komi Kuessan, Brigitte L’Heureux, Louis Allain et Annick Boulet. Le conseil d’administration devra donc voir à trouver deux autres personnes. La présidence sera choisie à une date ultérieure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici