Pour assurer son développement, l’organisme à vocation sociale Pluri-elles, qui emploie une trentaine de personnes, avait besoin de plus d’espace. C’est chose faite depuis juin.
Le point avec sa directrice générale, Mona Audet.
Par Laëtitia KERMARREC

Mona Audet explique que « Pluri-elles envisageait d’agrandir depuis un an. Il fallait attendre de recevoir les réponses des bailleurs de fonds pour le nouveau projet Ça clique, c’est cool! pour lequel on avait fait la demande en juillet 2019.

« Le . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous