Sébastien Gaillard, directeur de la Maison Gabrielle-Roy. photo: Archives La Liberté

Grâce à un financement de Patrimoine canadien de 180 000 $ sur trois ans, la Maison Gabrielle-Roy a pu mettre sur pied une programmation annuelle, entre autres projets. Le point sur les principales activités passées et à venir suite à l’AGA tenue le 16 septembre (1).
Par Laëtitia KERMARREC

Sébastien Gaillard est le directeur de ce point de repère patrimonial et culturel depuis octobre 2017. « Le conseil d’administration est fier, et de mon côté je suis assez satisfait aussi. Donc dans les trois ans à venir, la . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous