Michel Loiselle. Photo : Archives La Liberté

Cette année le prix Ronald-Duhamel a été remis à Michel Loiselle. Ce prix vise à reconnaître un employé ou un groupe d’employés d’un organisme gouvernemental ou quasi gouvernemental au niveau fédéral, provincial ou municipal pour ses services remarquables à la communauté francophone du Manitoba.

 

Par Ophélie DOIREAU

 

Le récipiendaire a été récompensé pour avoir chercher à concilier les priorités locales avec les diverses sources de financement disponibles afin d’accroître le développement économique, tant urbain que régional, au sein de la communauté francophone. 

Michel Loiselle accueille ce prix avec surprise et honneur. « La remise du prix était virtuelle et on m’a convoqué sous un faux prétexte à une rencontre pour discuter par Zoom.

« J’ai donc été très surpris de voir plus d’une vingtaine de personnes en ligne. Je me suis déconnecté à deux reprises de la conférence pour bien vérifier le lien auprès des gens au bureau et je me suis enfin reconnecté pour réaliser qu’on parlait du Prix Ronald-Duhamel. Ils m’ont joué un bon tour!

« Je ne savais pas que j’étais en lice pour ce prix. C’est toute une surprise et tout un honneur de le recevoir. J’ai eu la chance de travailler pour Ron très tôt dans ma carrière alors qu’il était secrétaire d’État pour la Diversification de l’économie de l’Ouest et la Francophonie, puis ministre des Anciens combattants. 

« C’est une belle reconnaissance du travail qui se déroule souvent en toile de fond sur des projets et des dossiers qui bénéficient au développement économique francophone. Pour moi, c’est un bon coup de vent dans les voiles pour continuer mon travail. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici