Après plus de 10 ans au poste de direction générale, Nicole Matiation quitte On Screen Manitoba pour occuper un nouveau poste à la Province. Photo : gracieuseté Nicole Matiation.

La directrice générale depuis plus de 10 ans de On Screen Manitoba, l’organisation à but non lucratif chargée de soutenir le développement de l’industrie audiovisuelle du Manitoba, annonce son départ pour la mi-juillet. Elle témoigne de l’importante expansion de l’industrie audiovisuelle depuis ses débuts. (1)

 

Laëtitia KERMARREC

 

Nicole Matiation prendra son nouveau poste le 19 juillet comme directrice générale de la nouvelle division de stratégie politique au ministère du sport, culture et patrimoine à la Province.

« C’était un privilège de travailler autant de temps pour On Screen Manitoba, mais en même temps, le moment était venu pour moi de regarder d’autres opportunités. »

Le point principal que retient Nicole Matiation dans la dernière décennie de sa carrière est la croissance de l’industrie audiovisuelle au Manitoba. « Elle a été observée non seulement en termes de nombre de sociétés de production manitobaines, mais aussi en termes de volume et de type de contenu audiovisuel. Et tout naturellement un nombre accru d’emplois dans l’industrie a été créé. »

Elle se fait plus précise : « Au niveau des maisons de production en langue française par exemple, il n’y avait que les Productions Rivard quand j’ai commencé. Peu de temps après, au courant de l’année 2011, les frères Clément ont établi Manito Média, une maison de production francophone et autochtone. Alors qu’aujourd’hui, il y en a trois d’établis avec Wookey Films fondé en 2013, et une autre en développement depuis 2020 appelée Canoë Rouge. 

« Du côté des types de contenus francophones aussi, il y a eu des nouveautés. Je pense à Edgar, notre toute première série de fiction l’an dernier, ce qui a été quand même marquant et a permis à des acteurs locaux de participer. Et cette année, une deuxième série de fiction est également prévue. »

À l’instar du côté francophone, le monde audiovisuel anglophone s’est aussi bien développé ces dernières années à tous les niveaux. Nicole Matiation cite notamment la production de séries de fiction à grand budget, reflet de la capacité de main d’œuvre dans le domaine. Par exemple, la série Reporter dont le tournage a déjà commencé.

« Il y a aussi eu la création de nouveaux studios de tournage Big Sky Studios (2), et plusieurs autres projets de studios en cours. Cette expansion est liée à l’explosion de la demande de contenus audiovisuels, qui s’est accélérée avec les périodes de confinement dans la dernière année et demi. La preuve est que huit productions sont prévues dans les prochains mois.

« Le Manitoba attire de par la diversité des architectures et des paysages. Je pense par exemple au quartier de la bourse avec ses beaux bâtiments, ou encore les décors de plaines et de forêts, plus à l’extérieur de la ville. »

Ce qu’il est important de continuer pour l’organisation est son ouverture vers la diversité et l’inclusion, explique Nicole Matiation. « La diversité était toujours présente à On Screen Manitoba, même avant mon arrivée. Le conseil d’administration avait un sens d’inclusion des représentants de la communauté autochtone par exemple, et d’évolution à l’intérieur des marchés francophones. 

« Bien sûr ce n’est pas parfait, il reste encore beaucoup de travail à faire. Les dernières nouvelles tragiques dans les médias au sujet des écoles résidentielles (3) ne font que souligner le besoin de développer encore les arts et la culture dans un sens d’ouverture à la diversité culturelle; et de réduire les barrières qui pourraient empêcher les minorités d’accéder au travail qu’on fait. »

Si Nicole Matiation doit retenir un évènement particulier durant ses fonctions, c’est le forum All Access. « C’est un bel exemple de comment On Screen Manitoba a canalisé ce désir de placer le Manitoba sur la carte comme centre de production accompli, professionnel et sophistiqué. Ce forum propose une programmation pour les marchés de langue française et de langue anglaise. (4) L’évènement s’est vraiment distingué au niveau national avec des invités de partout dans le monde. 

« Maintenant j’ai bien hâte d’apprendre et de travailler avec d’autres milieux des arts et de la culture à la province. »

(1) Cali Ramsey va assurer la direction générale par intérim à partir du 19 juillet

(2) Big Sky Studios sont situés à 15 minutes de l’aéroport de Winnipeg, au 1771 Inkster Boulevard.

(3) Voir édition du 30 au 06 juin.

(4) pour en savoir plus, voir https://www.allaccessmb.com/fr/a-propos-aa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici