La sergente Nancy Higgins est policière à Sainte-Anne Photo : gracieuseté

Camp médiatique – La sergente Nancy Higgins est policière à Sainte-Anne, Manitoba. Elle a commencé sa carrière en 2008 et nous parle de ce métier si spécial. 

Par Dylan Richard

Son amour pour les enfants, la communauté, et son besoin de venir en aide aux gens, lui donnent envie en 2007 de s’inscrire au Cadet Training Program en techniques policières à l’école Royal Canadian Mounted Police, à Régina. Son aventure commence avec six mois très intenses. Et elle finit sa formation par un stage de six mois en équipe. 

Elle décide de s’installer dans la petite communauté de Sainte-Anne car le travail est vraiment différent « dans une petite ville comparé à une grosse ville. Connaître les gens par leur nom et offrir un service plus personnalisé, c’est très épanouissant ». 

Ce qu’elle aime le plus dans son travail, c’est d’aller dans les écoles et donner des formations aux jeunes. Elle sensibilise aux drogues, à la sécurité routière, et à l’abus d’alcool. Nancy Higgins espère « avoir un impact dans la vie des enfants et changer le cours de leur vie. Étant mère, j’ai beaucoup d’empathie envers les enfants, les familles et la communauté ». 

Nancy aime également que la technologie d’aujourd’hui l’aide à sauver beaucoup de temps. Par exemple, lors des déplacements, le véhicule est doté de caméras qui permettent de photographier les plaques d’immatriculation. Et dans le véhicule, il y a un ordinateur qui donne accès à l’information complète du véhicule. Elle peut voir si les plaques sont expirées, connaître l’adresse du propriétaire, et si le véhicule est recherché. Tout ça rend sa tâche moins compliquée. 

Bien qu’elle aime beaucoup son métier, il y a quand même des points négatifs. Elle se rappelle ne pas avoir aimé la situation et le suspens quand elle a dû rechercher un individu violent, armé d’une hache, qui s’était caché dans la ville. 

Ces situations dangereuses la poussent à être encore plus performante. Une autre de ses ambitions est d’un jour retourner à l’école pour étudier l’analyse comportementale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici