↓Solita Desrosiers et Dan Hall ont saisi l’occasion, au travers d’une course, de sensibiliser au sujet des pensionnats autochtones. Photo : Rémi Chevalier

Cent soixante kilomètres en 30 heures et 45 minutes : voici la performance de Dan Hall. Ce passionné de courses ultra s’est lancé le défi de courir en hommage aux enfants morts dans les pensionnats autochtones.

 

Par Ophélie DOIREAU

 

C’est avec le soutien de sa femme, Solita Desrosiers, que . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous